Fausse couche : concevoir à nouveau et vite !

Attendre moins de six mois pour être enceinte après une fausse couche diminuerait le risque de perdre l’enfant.


Fausse couche : concevoir à nouveau et vite !

Après une fausse couche, mieux vaut essayer de concevoir un enfant le plus vite possible : attendre moins de six moins pour être à nouveau enceinte augmenterait les chances de mener à terme cette nouvelle grossesse. C’est la conclusion d’une étude publiée par le British Medical Journal.

"Notre recherche montre qu'il est inutile que les femmes retardent une nouvelle conception après une fausse couche", souligne les chercheurs. En effet, plus les femmes victimes de fausses couches attendent longtemps pour avoir un bébé, plus elles courent de risques de connaître des complications durant leur grossesse, selon cette étude.

Des recommandations contradictoires

Certains motifs médicaux nécessitent toutefois d’attendre plus longtemps avant d’envisager une nouvelle grossesse (infections…). C’est pourquoi il est préférable de consulter un médecin avant de concrétiser un projet d’enfant après une fausse couche. Mais le plus surprenant est que les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) vont à l’encontre des résultats de cette étude ! Ce qui fait dire à ses auteurs qu’il faudrait peut-être que l’OMS revoie sa position.

Environ une grossesse sur cinq se termine par une fausse couche qui se déclare généralement avant la 24ème semaine de grossesse. Mais les femmes de plus de 35 ans auront plus de difficultés à concevoir. Et à 40 ans, la probabilité de connaître une fausse couche est de 30 %. Elle va jusqu’à 50 % pour les femmes de plus de 50 ans.