Les démarches administratives à accomplir lorsque l’on est enceinte

Pour pouvoir avoir droit aux avantages donnés aux femmes enceintes, il faut accomplir un certain nombre de formalités administratives. 


Les démarches administratives à accomplir lorsque l’on est enceinte

Si vous êtes enceintes, il est important que vous accomplissiez les démarches administratives suivantes au plus tôt afin de confirmer votre grossesse et de la déclarer à la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM).

Déclarer la grossesse à la Sécurité Sociale et à la CAF

Il est important de faire cette déclaration dans les 14 premières semaines d’aménorrhée de votre grossesse. Depuis septembre 2015 vous n’avez plus besoin de compléter le formulaire et de l’envoyer à votre CPAM : le médecin s’en charge en ligne. Ensuite, votre CPAM avertira directement la CAF.

Si votre médecin ne peut effectuer la démarche en ligne, il vous donnera une déclaration papier contenant 3 feuilles. Les deux premiers sont à envoyer à la CAF et le troisième à la CPAM.

Les frais médicaux et les prestations sociales

Pour pouvoir bénéficier de la prise en charge des frais médicaux liés à votre grossesse et d’éventuelles prestations sociales, il est important de faire cette démarche.

En fonction de vos revenus, vous pourrez avoir droit à la prestation d’accueil du jeune enfant, qui comprend la prime à la naissance versée au 2ème mois de grossesse, l’allocation de base, l’aide pour le mode de garde et le complément de libre choix d’activité. N’hésitez pas à vous renseigner sur les autres allocations auxquelles vous pourriez avoir droit.

Un guide de suivi de grossesse

En retour de toutes ces démarches, vous recevrez un guide de surveillance de la mère et du nourrisson, et un calendrier personnalisé des consultations obligatoires. Vous serez également informée par lettre de l’existence d’un service de protection maternelle et infantile proche de chez vous. Ce service se doit de répondre aux demandes et aux besoins des parents et futurs parents.

S’inscrire à la maternité dès la confirmation de grossesse

Selon la région où vous vous trouvez, le moment d’inscription varie. Si vous êtes en Ile de France, il est vivement conseillé de réserver une place dès que le test est positif. Si vous êtes en Province, ne tardez pas trop, surtout si vous habitez une grande ville. Vous serez plus tranquille en ayant le choix de votre maternité.

Lors de votre choix de la maternité, prenez en compte la proximité de l’établissement par rapport à votre domicile, la connaissance de l’équipe médicale, la sécurité (niveau 1 à 3 en fonction de la surveillance nécessaire lors de votre grossesse), la qualité de l’accompagnement et la préparation à l’accouchement choisie. Votre médecin peut également vous conseiller des noms de maternité adaptée.

Pour vous inscrire, rendez-vous à l’accueil de la maternité choisie avec l’attestation de sécurité sociale prouvant l’ouverture de vos droits et votre carte d’assurée. Fournissez également vos coordonnées et la date de vos dernières règles.

Pendant la grossesse réfléchir aux modes de garde du bébé

Il existe différents modes de garde. N’hésitez donc pas à réaliser une petite enquête pour connaître ceux qui sont disponibles autour de votre domicile ou de votre travail. Comme pour la maternité plus vite vous aurez déposé votre demande, plus vite vous serez informée des disponibilités.

Déclarer sa grossesse à son employeur

La loi n’impose aucun délais, cependant il est dans votre intérêt de lui en parler assez tôt pour pouvoir bénéficier de conditions de travail adaptées à votre état. Généralement les mamans préviennent leur employeur en même temps que la sécurité sociale et la CAF, soit vers le 3ème mois de grossesse environ.

Photo : madame.lefigaro.fr/