Nouvelles réglementations pour le congé paternité

Le Parlement européen fait un pas vers plus d'égalité entre homme et femme en adoptant de nouvelles règles au sujet du congé paternité. Babyfrance décrypte les nouvelles mesures pour vous.


Nouvelles réglementations pour le congé paternité

Les nouvelles mesures prises visent à répartir de façon plus juste les responsabilités entre parents, assurer aux femmes de ne pas souffrir de trop de différences dans leur carrière professionnelle et de pouvoir offrir aux pères la possibilité de passer plus de temps avec leur bébé et de ce fait avoir un rôle fort dans l'éducation des plus petits. Elles ont été adopté très largement avec près de 490 voix pour contre 82 oppositions.

Les changements en France

Les pères (ou seconds parents comme le précise le Parlement) pourront prétendre à un congé de paternité d'une durée de 10 jours ouvrables. Au niveau de la rémunération, cela sera équivalent à celle perçue pendant un congé maladie.

Dans un deuxième temps, le Parlement a voté deux mois de congé parental non transférable. Celui-ci est différent du congé maternité et paternité et se prend dans un deuxième temps. Concernant la rémunération, en France, cela correspondra à 50% du salaire initial.

Toujours dans la même logique, le Parlement donne le droit aux parents (pour les enfants jusqu'à 8 ans) de faire une demande auprès de leur employeur pour une adaptation de leur mode de travail. Enfin une avancée dans le sens du télétravail et des horaires flexibles.