Grossesse gémellaire : tout ce qu'il faut savoir !

Une grossesse gémellaire peut être une source d'angoisse : être bien informée est un bon début pour se préparer sereinement.


Grossesse gémellaire

Comment savoir si l’on vit une grossesse gémellaire ?

Les futurs parents de jumeaux s'interrogent sur l'avenir et recherchent des informations de toute nature. À l'annonce de cette grossesse si particulière, la future maman ressent une appréhension, car avoir un bébé cela change la vie mais lorsqu'ils sont plusieurs, c'est une véritable révolution !

Ces grossesses sont de l'ordre de 6 pour mille, elles augmentent avec l'âge pour atteindre le pourcentage de 13 pour mille à 40 ans. On peut suspecter une grossesse gémellaire au début de la grossesse si le taux des HCG (hormone de grossesse) dans le sang ou les urines est élevé par rapport à la date d'ovulation.

Grâce à l'échographie, on peut rapidement savoir si on attend des jumeaux, des triplés ou plus. Une grossesse multiple doit être surveillée plus qu'une autre. Car l'utérus se dilate plus rapidement et le taux d'hormones est plus élevé donc les désagréments sont plus fréquents et la fatigue plus importante, les varices apparaîtront plus facilement.

Une grossesse gémellaire se développe aussi bien qu'une grossesse ordinaire. Par contre, il faut plus de repos et des visites plus fréquentes surtout en fin de grossesse. Il faut aussi se montrer doublement attentif aux recommandations du gynécologue. Trois échographies seront prévues. Les visites chez le gynécologue seront plus nombreuses à partir du 6ème mois. Elles auront lieu tous les 15 jours.

Quels sont les risques d'une grossesse gémellaire ? 

Effectivement, une grossesse gémellaire présente plus de risques de complications qu’une grossesse simple.

Il est possible de faire face à :

  • Un accouchement prématuré
  • Une mortalité néo-natale
  • Un retard de développement des bébés
  • Une surcharge pondérale pour la mère
  • De l’anémie
  • Pour les cas les plus complexes, les bébés se retrouvent à partager un même placenta

Que faut-il faire pour avoir une grossesse sans risque ?

Niveau alimentation, vos besoins nutritionnels sont un peu plus élevés que pour une grossesse simple. Cependant, il n’est pas utile de manger pour 3. À partir de la 20ème semaine, il est conseillé d'arrêter votre activité professionnelle et de ralentir vos activités ménagères car une grossesse gémellaire vous fatigue largement plus.

Qu'est-ce qui favorise les grossesses multiples ?

Rassurez-vous, les grossesses gémellaires restent des situations exceptionnelles. Tout le monde n'a pas la chance de se balader avec un double (voire triple) poussette... Quelques critères entrent en jeu :

  • L'hérédité et des traitements contre l'infertilité favorisent fortement la grossesse multiple;
  • Les conditions de vie et le climat semblent également jouer un rôle.
  • Les mamans appartenant au groupe AB ont plus de chances d’en avoir.