Grossesse : La fécondation, un instant clé de la conception

La fécondation est le tout premier instant de la grossesse. Suite à ça, c'est le déroulement d'une véritable odyssée qui commence !


grossesse, fécondation

Saviez-vous que la grossesse ne commence véritablement qu'au jour de la nidation ? Celui où, pour la première fois, la mère protège et nourrit son enfant. C'est une véritable odyssée qui se produit après la fécondation.

Fécondation : la division : entre 30 à 50 heures après la fécondation

Après la fécondation, la première cellule de votre bébé va se diviser. Cette division aboutit à la formation de deux cellules de même taille appelées blastomères. Ces deux cellules en produiront 4 à la 50ème heure, puis 8 à la 60ème heure. A la division suivante votre futur bébé est constitué de 16 cellules. L'œuf a l'aspect d'une masse arrondie ressemblant à une mûre, d'où son nom de « morula » (« mûre » en latin).

Fécondation : la migration : entre la 72ème heure et le 4ème jour après la fécondation

L'œuf va refaire en sens inverse une partie du chemin parcouru par les spermatozoïdes, une fois la fécondation accomplie dans la trompe. Il entreprend un voyage de trois jours jusqu'à la cavité utérine. La trompe, par ses contractions et les mouvements de ces cils vibratoires, l'aide à parcourir les quelques centimètres qui conduisent au site utérin. Trois jours pendant lesquels les divisions se succèdent après la fécondation. Pendant ce temps, le nombre de cellules dans la morula augmente. Mais ce n'est qu'après la sixième division cellulaire, au stade de 64 cellules, que l'œuf commence à augmenter de volume.

À ce stade de la division succédant à la fécondation, il y a déjà une différence visible entre les cellules de la morula. Les cellules périphériques, de petite taille, entourent des cellules centrales, plus volumineuses. Les cellules centrales, plus grosses, vont donc former le bouton embryonnaire. Les périphériques, séparées du bouton embryonnaire par une cavité remplie de liquide (sauf en un point où les deux parties restent soudées) seront à l'origine de l'enveloppe qui le protégera. Cette enveloppe appelée « trophoblaste », contribuera à former le placenta. La morula est devenue un blastocyste, à cette étape du processus qui succède à la fécondation.

Fécondation : arrivée dans l'utérus : entre 4 et 5 jours après la fécondation

Arrivé dans l'utérus, 5 jours après la fécondation, l'œuf  ne se niche pas immédiatement. Il n'a, en effet, pas encore atteint le stade de développement nécessaire, et la muqueuse utérine (le nid) n'est pas encore prête à l'accueillir. Il flotte librement dans la cavité utérine. A ce moment la zone pellucide qui entourait l'œuf disparaît et il s'accroche par son pôle embryonnaire à la muqueuse utérine en choisissant l'endroit où il trouvera le plus d'oxygène pour se développer.

En effet, après l'ovulation, la muqueuse utérine s'épaissit, les vaisseaux y sont de plus en plus nombreux, de même que les glandes qui sécrètent des substances nutritives. La muqueuse utérine regorge de nutriments, elle est fertile, prête à recevoir et à nourrir. Cette transformation s'effectue sous l'influence des hormones sécrétées par le follicule ovarien dont est issu l'ovule.

Aussitôt l'ovule expulsé, le follicule ovarien se transforme en une glande appelée « corps jaune » du fait de sa pigmentation. Il élabore des oestrogènes et une quantité importante de progestérone. La progestérone empêche l'utérus de se contracter, comme il le fait au moment des règles et assure ainsi la survie de l'œuf . L'œuf fécondé, une fois implanté dans la cavité utérine sécrète une hormone, la gonadotrophine chorionique (HCG), qui maintient le corps jaune en activité. Voici ce qui prouve la fécondation.

Fécondation : la nidation

La nidation se fait sept jours après la fécondation, c'est à dire 21 ou 22 jours après le début des règles. L'œuf fécondé va pénétrer entièrement dans la muqueuse utérine, où il va littéralement faire son nid. Au-dessus de lui les tissus se rejoignent et bientôt l'effraction de l'embryon ne laissera pas de trace.

Cette implantation permet à l'œuf de trouver son support énergétique à partir des vaisseaux maternels. Les cellules périphériques du trophoblaste vont à la rencontre des vaisseaux sanguins maternels et permettent ainsi l'échange entre l'organisme maternel et le tout petit organisme embryonnaire.

C'est à partir de cette étape de nidation qui survient sept jours après la fécondation que l'on peut effectivement parler de fécondation dans le sens d'une future grossesse.