Le premier enfant issu de trois parents est né

Une technique controversée a permis à un embryon de posséder l’ADN de trois personnes différentes. Grâce à cette démarche, l’enfant est né sans les gènes défectueux responsables du syndrome de Leigh de sa mère.


Le premier enfant issu de trois parents est né

Le Dr John Zhang, du Centre New Hope Fertility à New York, a rassemblé une équipe internationale pour mener à bien ce projet. Les spécialistes ont utilisé une technique de transfert des matériaux génétiques du noyau afin d’éviter que la maladie soit transmise à l’enfant. Le syndrome de Leigh est un trouble métabolique héréditaire rare qui se caractérise par la dégénérescence du système nerveux central.

L’enfant est venu au monde au Mexique où la procédure a été réalisée car elle est pour l’instant interdite aux Etats Unis. Les médecins ont transféré les matériaux génétiques contenant les chromosomes de la mère dans un ovule d'une donneuse dont les matériaux génétiques avaient été enlevés. La mère de l’enfant a subi cette technique de procréation car elle a transmis à ces deux enfants cette pathologie et qu’elle leur a été fatale. Elle avait également enduré deux fausses couches.

L’équipe médicale a réussi à féconder 5 ovules avec le sperme du père. 4 ovules étaient viables et un seul sain qui a été réimplanté dans la mère. Le fuit de cette expérience se prénomme Abrahim Hassan et ses parents sont Jordaniens. Cette procédure sera présentée à la conférence annuelle de l’ASRM qui se tiendra à Salt Lake City, dans l’Utah. C’est le magazine scientifique britannique New Scientist qui a révélé cette première mondiale dans sa dernière édition.

Image : Kamaljith K V Flickr