L’homéopathie, une alternative pour se soigner enceinte

Une femme enceinte doit éviter la consommation de médicaments dont les substances chimiques sont dangereuses pour le fœtus... L’alternative la plus intéressante reste cette médecine douce appelée homéopathie.

 


homéopathie femme enceinte

L'homéopathie pour la femme enceinte : une bonne idée ?

L'homéopathie est une médecine douce qui peut soulager efficacement des petits maux liés à votre grossesse. Contrairement aux médicaments classiques qui contiennent des substances chimiques qui peuvent passer la barrière placentaire, les médicaments homéopathiques sont non toxiques, dénués d'effets secondaires et ne provoquent pas d'accoutumance.

Le principe de l'homéopathie est celui « des lois des similitudes ». On peut dire qu'elle soigne le mal par le mal. En effet, l'homéopathie va au-delà des plantes, elle utilise des roches, des métaux, des glandes animales... qu'elle transforme, après dilution et dynamisation, en substances capables de produire des troubles identiques à ceux de la maladie que l'on veut soigner. 

L'homéopathie soigne donc par analogie de symptômes (homéo : semblable et pathos : souffrance). Que ce soit la femme enceinte, bébé ou tout simplement une personne malade.

Un traitement individuel

L'homéopathie est une médecine individuelle, ce qui est efficace pour l'une ne l'est pas forcément pour l'autre. C'est pourquoi le médecin homéopathe vous interrogera sur votre caractère, vos goûts,... afin de vous prescrire un traitement qui correspondra non seulement à une maladie, mais aussi à un profil. le bon produit et le bon dosage se prescrivent seulement par un médecin homéopathe car apte à le faire. En effet, pour qu'elle soit efficace, l'homéopathie doit être correctement utilisée sur la femme enceinte. Ce n'est pas parce que c'est une médecine douce, qu'il faut l'utiliser tout azimut.

Les remèdes se présentent sous forme de granules ou de poudre à faire fondre sur la langue un quart d'heures avant le repas. Il est essentiel de n'avoir aucun goût particulier dans la bouche (menthe, café, tabac, alcool ou toute autre substance aromatique). Supprimez votre dentifrice à la menthe et demandez à votre pharmacien un dentifrice compatible avec un traitement homéopathique.