Constipation et grossesse : astuces pour un meilleur transit

Constipation et grossesse vont souvent de pair. Enceinte, peut-on améliorer son transit ?


Constipation et grossesse : astuces pour un meilleur transit

Parmi les adultes, beaucoup souffrent de constipation. La grossesse renforce encore cette tendance. En effet, les hormones de la grossesse entraînent une diminution de l'activité intestinale: la progestérone ralentit le travail de la fibre musculaire et l'intestin devient paresseux. Il est important de lutter contre la constipation, car elle augmente le risque d'infection urinaire. Il ne faut toutefois pas que cela devienne une obsession, l'objectif étant simplement d'aller à la selle régulièrement, tous les jours ou toutes les 48 heures.

Que faire ?

  • En cas de constipation, faites un peu d'exercice. Une demi-heure de marche suffit à régulariser les fonctions intestinales. La natation est également excellente pour lutter contre la paresse intestinale.
  • Buvez beaucoup d'eau, notamment riche en magnésium, surtout entre les repas.
  • Adaptez votre alimentation afin d'éviter la constipation : évitez les féculents, privilégiez les aliments riches en fibres (légumes, fruits,...) , pensez aux pruneaux et préférez le pain complet ou au son. Remplacer le sucre par du miel.
  • Un grand verre d'eau ou de fruit frais au lever ou au moment du coucher est un apport efficace. Pensez aux tisanes qui facilitent la digestion.
  • Pensez également à vous masser régulièrement le ventre dans le sens des aiguilles d'une montre.