Grossesse : une consultation spécifique pour les femmes enceintes fumeuses

Les femmes enceintes fumeuses se verront désormais proposer une consultation spécifique pour les aider à arrêter la cigarette.


Grossesse : une consultation spécifique pour les femmes enceintes fumeuses

C’est une vérité incontestable : cigarette et grossesse ne font pas bon ménage. Cependant, même si elles sont conscientes des dangers du tabac pendant la grossesse, les femmes enceintes ont parfois bien du mal à arrêter la cigarette.

Pour leur donner un petit coup de pouce, les parlementaires français ont adopté un amendement leur  permettant de bénéficier d’une consultation et d’un accompagnement spécifiques. Objectif : une grossesse sans fumée ! Les 20 % de femmes enceintes qui continuent à fumer jusqu’à leur accouchement pourront ainsi être accompagnées dans leurs efforts pour un sevrage réussi.

Un meilleur accompagnement pour arrêter la cigarette

Cette démarche correspond à « un vœu formulé par les gynécologues obstétriciens (…), qui se heurtent à une difficulté d’emploi du temps », a déclaré Jean-Louis Touraine, député et professeur de médecine, à l’origine de cette proposition. « Il est insuffisant de se contenter, dans les dernières minutes d’une consultation d’obstétrique, de dire à une patiente qu’il serait préférable qu’elle arrête de fumer », estime-t-il, selon Pourquoi Docteur.

Grâce à cette disposition légale, les femmes enceintes se verront remettre une liste de spécialistes habilités par décret à les prendre en charge. Une consultation dédiée entièrement à cette problématique leur sera proposée au cours d’une visite médicale de routine.

 La mesure est, à ce jour, expérimentale et sera maintenue pendant trois ans dans plusieurs régions.