Comment soulager ses brûlures d’estomac durant sa grossesse ?

Elles brulent, remontent et font parties de la longue liste des symptômes durant la grossesse... Sacrées brûlures d'estomac ! Heureusement pour vous Mesdames, plusieurs moyens pour y remédier sont à votre disposition !


Comment soulager ses brûlures d’estomac durant sa grossesse ?

Les brûlures ou aigreurs d’estomac sont des expériences communes chez les femmes enceintes. Bien qu'elles soient sans danger, ces remontées acides restent difficilement vivable au quotidien et perturbent même parfois vos nuits (qui sont déjà bien difficiles en fin de grossesse).

Dernièrement, d’après des chercheurs de l'Université d'Edimbourg, la prise d’anti-acide par la mère durant sa grossesse augmenterait le risque d'asthme chez l'enfant.

"Il est important de souligner que cette recherche est à un stade très préliminaire et que les femmes enceintes doivent continuer à prendre les médicaments dont elles ont besoin sous le contrôle de leur médecin ou de leur infirmière", a déclaré le Dr Samantha Walker, directrice de la recherche sur l'asthme au Royaume-Uni.

Même si les experts émettent quelques réserves concernant cette déclaration, il existe d’autres solutions alternatives.


Conseils & Astuces pour les éviter

- Eviter les aliments provoquant les brûlures d'estomac (jus de tomate, les aliments acides, les plats épicés ou gras, café, thé, boissons gazeuses...).

- Fractionner ses repas : ne pas avoir le ventre vide réduit les risques de brulures (5/6 petits repas plutôt que 3)

- Ne pas porter de vêtements trop serrés au niveau de la taille

- Rester zen, éviter au maximum le stress (fais un peu de relaxation ou de yoga par exemple)

- Éviter la position allongée après le repas

- Surélever la tête du lit : une dizaine de centimètres ou dormir avec plusieurs coussins derrière le dos ou du côté gauche

- Les exercices de respiration : pour ouvrir sa cage thoracique

- Les aliments alcalins (abricot, figue, datte, olive verte, raisin, banane, cerise, pêche, pomme de terre, haricot, endive, cresson, amande, etc.)

- Une cuillère à thé de vinaigre de cidre de pommes dans un peu d’eau chaude avant chaque repas

- La médecine douce : l’homéopathie ou la phytothérapie

Pour en savoir plus sur la phytothérapie : ici et

 

Les aigreurs persistent ? Voici quelques « remèdes de grand-mère » 

- La réglisse : facilite la formation du mucus et protège la paroi de l’estomac contre les sucs gastriques

- La guimauve : protège des remontées acides

- Le gingembre : efficace contre les nausées et vomissements (0,5 à 1,5 g / jour sous forme de capsules)

- Mastiquer des pelures de pommes ou d’orange biologique, de l’ananas ou de la papaye après chaque repas

- Décoction de graines de cardamone, d’aneth, de cumin ou d’anise après ou entre les repas
(Réalisation d’une décoction : placez les graines dans l'eau froide et portez à ébullition de 10 à 30 minutes.)

- Les tisanes et infusions (graines de lin, fenouil, reines des prés, guimauve, camomille, verveine citronnée, mélisse, plantain, réglisse, lavande, pelure d’orange ou de mandarine) : soulage les irritations des muqueuses digestives.

- De la poudre d’orme rouge après chaque repas : plante nutritive qui soulage les muqueuses irritées et en inflammation (infusion et/ou purée)

- Une bouillotte chaude

- Le bicarbonate de soude (se trouve facilement en pharmacie)