Torticolis chez la femme enceinte : quel traitement ?

La douleur aux cervicales revient régulièrement durant la grossesse. Mais quel est le traitement pour soigner le torticolis chez la femme enceinte ?


traitement torticolis femme enceinte

Douleur aux cervicales chez la femme enceinte : pourquoi ?

Le torticolis est une douleur qui provient des cervicales, autrement dit le haut de votre colonne vertébrale.

Bien souvent, le torticolis est dû à une mauvaise posture. Et le stress peut en être responsable. En effet, il crée cette tension musculaire et provoque une douleur.

Durant la grossesse, votre corps se développe. Et le poids que vous prenez au ventre a un effet sur votre bas du dos.

Souvent, on a tendance à adopter des mauvaises positions lorsque l'on s'assoit et surtout lors de l'allaitement, ce qui provoque à long terme des douleurs aux cervicales. Cependant, le torticolis n'est pas une cause directe de la grossesse. Il est donc important de faire attention à sa posture lorsqu'on est enceinte.

Torticolis chez la femme enceinte : quel traitement ?

Il n'y a pas de traitement spécifique contre les douleurs aux cervicales, cependant, il existe une solution. Pour soulager la douleur, il est important de faire des mouvements. Réaliser des exercices musculaires en bougeant vos épaules et votre cou pourra réduire les douleurs, et même les prévenir.

Faire de l'exercice permettra une meilleure circulation du sang et réduira l'inflammation et donc la douleur. Vos muscles seront plus détendus !

Idées d'exercices :

  • Rotations des épaules et du cou : effectuez des petits cercles, l'important est de le faire doucement.
  • Flexion du cou : hochez la tête et répéter ce mouvement plusieurs fois.
  • Gardez la tête droite et essayez de pousser votre menton en arrière tout en restant droite.

De plus, durant votre grossesse, faire du sport et plus précisément de la natation peut vous aider. En effet, nager est un remède contre les tensions cervicales. Cela peut aussi vous aider à réduire votre stress.

Attention aux cachets : sans l'avis d'un médecin, il ne faut pas prendre de médicament seule, lorsqu'on est enceinte. Si votre douleur est trop intense, seul le paracétamol est autorisé. Cependant, si cela persiste plusieurs jours, il est recommandé d'aller voir un médecin.