Grossesse et hémoroïdes : un sujet tabou ?

Vous avez des hémorroïdes depuis votre grossesse ? Pas d'inquiétude, vous n’êtes pas la seule ! C’est très courant chez la femme enceinte, et elles sont dûes aux hormones. On vous explique tout…


Grossesse hémorroïdes

Qu’est ce que les hémorroïdes ?

Les hémorroïdes sont en fait les veines du rectum et de l'anus qui se dilatent. Elles forment alors un bourrelet qui est plus ou moins douloureux, mais toujours inconfortable. Lors de l'émission de selles, il est possible que les hémorroïdes saignent.

Les symptômes se traduisent par :

  • Des saignements, donc
  • La perception d’une boule dans l’anus
  • Une douleur anale
  • Quelques démangeaisons et une sensation de brûlure

Est-il normal d’avoir des hémorroïdes pendant la grossesse ?

Les hémorroïdes ne doivent pas être un sujet tabou. Elles sont douloureuses et touchent un bon quart des femmes enceintes pendant la deuxième partie de la grossesse et (ou) après l’accouchement.

Pas de panique, néanmoins, elles sont sans danger pour la santé ou celle de bébé.

Quels sont les causes des hémorroïdes pendant la grossesse ?

Les hémorroïdes sont provoquées par certaines hormones de grossesse qui entraînent un relâchement des tissus et une constipation due à la compression provoquée par le poids du bébé et de l'utérus.

Quand faut-il s’inquiéter ?

Dès que vous ressentez les symptômes, il est préférable d’en parler à son médecin, sans attendre. S'y prendre tard risque de provoquer un cercle vicieux : ne plus oser aller à la selle de peur d'avoir mal, par exemple. En conséquence de quoi,  la constipation prend de l'ampleur et les douleurs deviennent plus fréquentes...

Peut-on les éviter ?

Il n’existe pas de moyen de prévention contre les hémorroïdes. En outre, la prédisposition familiale est un facteur de risque. Le seul et unique bon geste à adopter consiste à éviter la constipation grâce à une alimentation riche en fibres (légumes, fruits, céréales complètes), une bonne hydratation et une petite marche quotidienne pour stimuler le transit.

En cas d'hémorroïdes, que faire ?

Comme expliqué plus haut, à titre préventif, il faut lutter contre la constipation pour éviter les hémorroïdes.

Si les hémorroïdes sont déjà constituées, un traitement local antalgique (crème ou suppositoires) vous sera prescrit par votre gynécologue. Ces traitements sont efficaces, mais n'espérez pas les faire totalement disparaître avant l'accouchement.

Si les hémorroïdes deviennent extrêmement douloureuses, consultez au plus vite votre gynécologue. Un caillot peut s'être formé, il exige peut-être d'être enlevé à l'aide d'un petit geste chirurgical.