La canneberge peut-elle traiter les infections pendant la grossesse ?

La canneberge pourrait être la solution si vous avez de nombreuses infections urinaires ou des cystites durant votre grossesse. On vous explique pourquoi !


canneberge et grossesse

Infections urinaires et grossesse

Durant une grossesse, on connaît de nombreux changements hormonaux, et cela affecte le corps entier d'une femme.

Par ailleurs, face au changement de la flore vaginale, de nombreuses femmes connaissent des infections urinaires à répétition, ou encore des cystites.

Même s'il est conseillé de se rendre chez un spécialiste pour obtenir un traitement en fonction du degré de l'infection, il est possible de limiter les douleurs, voire l'infection grâce à... la canneberge.

La canneberge comme solution durant la grossesse

La canneberge peut apparaître comme une solution contre les infections urinaires. En effet, les baies de canneberge (ou cranberry) contiennent des composés qui sont capables de se fixer sur des bactéries responsables des infections et cystites.

Un de ses plus gros avantages est qu'elle ne crée pas d'effets secondaires. Il est possible d'en prendre régulièrement et pendant une longue période.

Par ailleurs, en plus de traiter les infections, la canneberge peut les prévenir, voire les limiter. Elle peut également être prise en même temps que les antibiotiques.

Cependant, pour que cela soit efficace, il faut tout de même savoir bien doser. Il est recommandé de se renseigner au mieux auprès d'un professionnel.

Remarque : il est possible de consommer de la canneberge en jus. Néanmoins, le jus est généralement riche en sucre, ce qui n'est pas bon pour l'organisme car il est alors acidifiant et favorise justement les infections. Ainsi, pour une meilleure efficacité et pour préserver sa santé, il est préférable de consommer de la canneberge en gélule.

Conseils pour les personnes sensibles aux infections urinaires

Même s'il est difficile d'éviter une infection lorsqu'on y est sujette, quelques réflexes simples peuvent vous aider si vous les adopter régulièrement :

  • boire beaucoup d’eau : au moins 1,5 litre par jour
  • ne pas se retenir d’uriner
  • uriner systématiquement après les rapports sexuels
  • avoir une bonne hygiène intime (avec du savon, s'essuyer du devant à derrière).