Comment soigner les mycoses vaginales ?

Infections fréquentes chez les femmes et surtout chez les femmes enceintes, les mycoses vaginales se traitent de façon très simple. Il est possible qu’elles deviennent gênantes au quotidien. Ne les subissez pas et soignez-les !


mycoses vaginales

Qu’est-ce que les mycoses vaginales ?

Les mycoses vaginales sont causées par un champignon, Candida Albicans. Elles se répandent dans le vagin et sur la vulve. Ce sont des affections très fréquentes. On estime que 7 femmes sur 10 en souffrent au moins une fois dans leur vie et elles sont encore plus fréquentes durant la grossesse, pour des raisons purement hormonales.

Quels sont les signes d’une mycose vaginale ?

Les mycoses vaginales se caractérisent par :

  • Démangeaisons intenses et fréquentes sur la vulve et dans le vagin
  • Vulve rouge et gonflée
  • Pertes blanches épaisses et à l’aspect grumeleux
  • Brûlures au moment d’uriner
  • Rapports sexuels assez douloureux

Attention ! Il ne faut pas les confondre avec d’autres infections avec des réactions semblables. Si vous avez l’impression d’avoir une mycose vaginale, allez consulter impérativement un médecin. Il confirmera s’il s’agit bien d’une mycose vaginale grâce à un examen gynécologique.

Quand surviennent-elles ?

Plusieurs cas de figure existent :

  • Une hygiène intime trop agressive peut en être la cause, la flore est alors perturbée et pour se défendre elle devient acide.
  • Une mauvaise hygiène intime
  • Des sous-vêtements trop serrés ou synthétiques
  • Les modifications hormonales (règles, prise de la pilule, ménopause…)

Dans certains cas, il est possible qu'elles apparaissent lors d'un rapport sexuel non protégé. Mais ne vous inquiétez pas, les mycoses vaginales ne sont pas considérées comme des infections sexuellement transmissibles.

Comment les soigner ?

Rien de plus simple : un traitement à base d'ovules et de crème s'impose après avoir consulté votre gynécologue, car à chaque mycose son traitement particulier. Le gynécologue peut également prescrire des médicaments par voie orale si cela est nécessaire. Le traitement peut s’appliquer aussi à son partenaire afin d’éviter une récidive. Quelques conseils à adopter au quotidien :

  • Il est préférable d’utiliser des lubrifiants lors des rapports afin d’éviter les micro-lésions
  • Se laver la vulve à la main avec un savon neutre et non parfumé
  • Évitez aussi le port de vêtements trop serrés
  • Se sécher correctement après la douche ou le bain
  • Surveiller son alimentation et surtout éviter de manger trop sucré
  • Pas de douches vaginales, au risque d'empirer sa flore vaginale

Est-ce dangereux pour le bébé lorsque l’on est enceinte ?

Lorsque l'on est enceinte, la mycose vaginale n'est pas dangereuse pour le bébé. Le champignon ne franchit pas le col de l'utérus. Cependant, il y a un risque que bébé soit contaminé pendant l’accouchement si la mycose n'est pas traitée. Par conséquent, si vous pensez en avoir une, consultez sans attendre. C'est la meilleure solution pour la santé de bébé et pour votre confort.