Lutte contre les vergetures : 3 astuces à savoir

Enceinte, difficile de d'y échapper : les vergetures touchent 70 % des femmes enceintes. Comment s'en prémunir ?


Lutte contre les vergetures : 3 astuces à savoir

S’il y a quelque chose dont on se passerait bien enceinte, ce sont les vergetures… Ces cicatrices plus ou moins fines et discrètes, parfois rouges parfois nacrées, marquent la peau et indiquent une triste réalité : la peau a craqué.

Le problème est qu’une fois que ces vergetures sont apparues, il est très difficile, voire impossible de les faire disparaître.

Quand surviennent les vergetures ?

Nulle n’est à l’abri des vergetures. Elles peuvent apparaître à l’adolescence, lors d’une prise de poids importante, un dérèglement hormonal, après un traitement à la corticoïde, une musculation trop intensive ou encore se manifestent avec le syndrome de Cushing.

Mais la plupart du temps, elles surviennent lors de la grossesse : 70 % des femmes enceintes n’y échapperont pas ! Il faut bien reconnaître que le corps est énormément sollicité pendant ces neuf mois et qu’il peut lui arriver de « craquer ».

D’où viennent-elles ?

La cellule fibroblastique ne joue plus son rôle, fabriquer du collagène et de l’élastine, deux composants de notre peau qui assurent à la peau son élasticité et sa souplesse. La tension et les modifications hormonales engendrées par la grossesse impliquent un dysfonctionnement de ces cellules fibroblastiques : elles ne produisent plus assez de collagène et/ou d’élastine pour compenser et la peau se fendille en surface.

Comment s’en prémunir ?

La première chose à savoir sur les vergetures est que nous ne sommes pas toutes égales face à ce phénomène. Autant se faire une raison… Certaines femmes enceintes n’en verront pas l’ombre, alors que d’autres ne pourront que constater l’apparition de ces stries disgracieuses. Certaines mamans les appellent leurs arbres de vie et considèrent qu’elles sont la rançon de la maternité.

La deuxième chose à garder en tête est que la prise de poids est un facteur aggravant. Autant dire que moins vous prendrez de poids pendant votre grossesse et plus vous aurez de chances de les éviter. Oui, plus facile à dire qu’à faire…

La troisième chose à conserver à l’esprit est que la grossesse est le moment ou jamais de prendre soin de son corps, ce qui passe par une mise en beauté quotidienne. Massages, crèmes, caresses, huiles, compresses vont devenir votre rituel préféré.

Par exemple, utilisez la prêle des champs pour limiter l’apparition de ces cicatrices. Riche en silice, son action stimule la production de collagène et d’élastine : elle agit de façon positive sur la prévention des vergetures mais aussi des rides. Il suffit d’en préparer une décoction en faisant bouillir de l’eau et en faisant infuser cette plante. Filtrez, laissez refroidir puis utilisez des compresses imbibées pour vous les appliquer sur le corps.

Mettez les atouts des crèmes de votre côté pour préserver votre peau et faites-en un moment tendre à partager avec votre moitié. Tous les jours, voire deux fois par jour si votre emploi du temps le permet, enduisez votre corps de crème ou d’huile anti-vergetures en insistant sur le ventre, les seins, les fesses et les hauts des cuisses.

L’huile d’amande douce est un incontournable. Mais certaines marques proposent des soins spécialisés anti-vergetures :Clarins, Welleda, Mustella sont des incontournables et ont toutes créé des soins qui luttent contre les vergetures et permettent de nourrir intensément la peau. Mais de petits nouveaux séduisent aussi les futures mamans : O Mum, Tétane.

A découvrir :

Soin complet Spécial Vergetures, Clarins, 43,70 €

Crème vergetures double action (avec ou sans parfum), Mustella, 14,99 €

Soin Prévention Vergetures, Elancyl, 20,90 € Huile corporelle anti-vergeture, Welleda, 18,50 €

Beurre de soin anti-vergeture de nuit, Palmer's, 8,30 €

Complexe de 9 huiles sèches pour la prévention des vergetures, La surdouée, O Mum, 37, 90 €

Crème 1er soin vergetures, Tétane, 24,50