Comment décider du prénom ?

Si ce n'est pas encore fait, il est grand temps, pour vous et votre compagnon, de décider du prénom que vous allez donner à votre bébé.


Comment décider du prénom ?

Le prénom que vous choisirez doit être un cadeau que vous faites à votre bébé à sa naissance, et non un poison. Un enfant qui aime son prénom aura plus d'assurance qu'un enfant dont on se moque du prénom à toutes les récréations.

En panne d'inspiration? Consultez vite le site plus de 22.000 prénoms ! Il vous donnera 1.001 idées!

Un prénom pour la vie

Choisir un prénom est une joie, un honneur mais aussi une grande responsabilité, car c’est un prénom pour la vie. « Pourquoi m’as-tu donné ce prénom ? » C’est une question que tout enfant pose un jour ou l’autre à ses parents.

Vous avez actuellement une grande liberté dans le choix du prénom. Il n’existe plus de listes officielles restrictives. Les officiers de l’état civil ne peuvent plus refuser d’inscrire le prénom que vous avez choisi sauf s’il est ridicule ou péjoratif pour l’enfant.

C’est donc à vous de rester raisonnable en n’oubliant pas que votre enfant portera son prénom toute sa vie. Ne focalisez pas sur l’image d’un adorable nouveau-né, mais imaginez votre enfant dans la cour de récré, dans sa vie d’adulte...

Existe-t-il des critères?

Un prénom idéal serait un prénom :

  • en harmonie avec le nom de famille, sans dissonance
  • pas trop à la mode, mais suffisamment original. Que tous les enfants n’accourent pas dans le supermarché lorsque vous l’appellerez ! Et n’oubliez pas que les modes passent très vite, alors que les prénoms sont attribués pour la vie entière.
  • pas de consonances trop extravagantes ou rigolotes
  • sexué, il n’est pas toujours facile de s’appeler Dominique, Michèl(e), Danièl(e)... ou Françoise parce que vous espériez un François
  • pas trop chargé du poids du passé (un grand-père illustre, un aîné décédé, ...)
  • sans orthographe fantaisiste

Le prénom raconte toute l'histoire

En attribuant un prénom, on transmet une partie de ses projets construits autour de l’enfant imaginé, mais aussi parfois un peu de son histoire ou de celle de sa famille. On donne, ainsi, le prénom d’un grand-père exemplaire, d’un ami très proche, ...

Parfois, le prénom cache le nom d’un ancêtre valeureux, d’un héros admiré (de roman, de chanson ou d’un feuilleton), d’un premier amour du père ou de la mère.

Pour d’autres parents, au contraire, le prénom est venu comme ça, sur une simple inspiration ou en voyant un adorable enfant jouer dans le parc ou un magasin.

Et si vous écoutiez votre bébé ?

En vous laissant inspirer parce que votre bébé vous chuchote, vous seriez sûrs de faire le bon choix.

Et si vous n'êtes pas d'accord?

Pour sortir de débats sans fin et pour éviter d’arriver le jour de l’accouchement sans prénom, utilisez le vieux système des listes :

  • Chacun établit une liste de prénoms qu’il aime particulièrement.
  • Chaque conjoint barre ceux qu’il n’aime vraiment pas, mais en laisse au moins deux.
  • Puis, il ne reste plus qu’à en débattre...