La sage-femme : ce qu’elle peut faire pour vous

Durant et même après votre grossesse, la sage-femme vous accompagne, vous conseille et vous rassure. Il s’agit d’une aide précieuse, et pourtant, on ignore bien souvent tout de ses aptitudes. On vous en dit plus sur les bienfaits d'une sage-femme pour le suivi de grossesse et post-grossesse .


sage-femme

Quel est son rôle ?

La sage-femme a un rôle déterminant tout au long de la grossesse. C'est l’interlocuteur principal de chaque femme enceinte. Elle accompagne les patientes des premiers jours de grossesse jusqu’à l'accouchement et même au-delà, s’il s’agit d’une sage-femme libérale. Elle est en mesure d'effectuer tous les examens de votre grossesse, y compris les échographies. En cas de problème, tels que le diabète gestationnel ou un risque d'accouchement prématuré, elle peut vous orienter vers une structure hospitalière.

Quant à la sage-femme libérale, elle peut également procéder à votre accouchement à condition que :

  • Votre maternité dispose d'un plateau technique ouvert aux sages-femmes libérales
  • Vous optiez pour l'accouchement à domicile.

Une sage-femme libérale peut également venir chez vous, vous aider et répondre à toutes vos questions. Pour cela, rien de plus simple ! Il vous suffit de prendre rendez-vous. Gros point positif, ces visites sont remboursées.

La sage-femme, une aide précieuse

Le rôle de la sage-femme est multiple. Elle donne des conseils et rassure sur les inquiétudes inhérentes à la grossesse (jambes lourdescrampesnausées, constipation…), de l’accouchement et du post-accouchement. Elle oriente et fournit de multiples informations sur l’allaitement notamment, et apaise bien souvent les angoisses liées à l'accouchement. Une fois le bébé mis au monde, elles dispensent les soins nécessaires à la maman et au nourrisson. En activité libérale, les sages-femmes sont également amenées à dispenser des cours de préparation à la naissance et à la parentalité, ou encore pratiquer la rééducation du périnée.

La déclaration de grossesse

Depuis 2004, une sage-femme peut réaliser le premier examen prénatal et, par conséquent, attester de la grossesse. Pour cela, elle complète l'imprimé "vous attendez un enfant" ainsi qu'une attestation de premier examen médical.

Prescription d’antibiotiques et/ou d'homéopathie

En cas d’infection urinaire ou d'infections materno-fœtales, elle peut vous prescrire des antibiotiques pour vous soigner. Elle est également autorisée à vous prescrire des anti-inflammatoires pour soulager la douleur en cas de césarienne ou épisiotomie. Donc n’hésitez pas à lui en parler ! Nausées, jambes lourdes, montée de lait douloureuse... Que ce soit pendant ou après la grossesse, les sages-femmes peuvent vous prescrire des médicaments homéopathies.

Prescription d’un arrêt de travail

En cas d’incapacité physique de continuer ou de reprendre le travail, la sage-femme prescrt aussi les arrêts de travail.