Gynécologue : l'examen clinique chez le gynécologue

Lors de votre visite chez le gynécologue, un certain nombre d'examens seront effectués. Connaissez-vous cette routine médicale qui vous attend ?


Gynécologue : l'examen clinique chez le gynécologue

Lors de votre visite de routine, votre gynécologue vérifiera:

  • La prise de poids. Elle doit être régulière, de l'ordre de 1 kg par mois, allant de 5 à 12 kg selon le poids de départ; toute prise de poids importante devra être surveillée. Un foetus de 3,4 kg comprenant ses enveloppes, le liquide amniotique et le placenta représente une surcharge pondérale obligatoire de 7 à 8 kg. Une femme qui a donc pris moins de 7 kg pendant sa grossesse et ayant un enfant de poids normal a donc maigri.
  • {La tension artérielle de la future maman . Elle sera mesurée, afin de dépister toute hypertension artérielle.
  • Le sucre et l'albumine seront recherchés dans les urines.
  • La mesure de la hauteur utérine permettra une bonne évaluation du contenu utérin (poids foetal et quantité de liquide amniotique).
  • La palpation abdominale permettra également d'évaluer le contenu utérin, mais également d'apprécier la présentation foetale (sommet, siège, haute ou basse).
  • Les bruits cardiaques foetaux seront écoutés, leur fréquence normale étant comprise entre 120 et 160 battements par minute.
  • La dernière partie comprendra l'examen gynécologique et en particulier le toucher vaginal qui permettra d'examiner le col utérin et d'apprécier les modifications qui vont survenir à son niveau à la fin de la grossesse: le col est normalement long, fermé et postérieur. A la fin de la grossesse, il va se raccourcir, s'effacer et se dilater. Toute modification anormale du col pendant la grossesse peut correspondre à une menace d'accouchement prématuré et faire décider à votre gynécologue de vous mettre au repos. A la fin de la grossesse, les modifications du col seront un témoin de la précocité de l'accouchement.

A la fin de votre visite de routine, votre gynécologue vous prescrira, si nécessaire, une prise de sang afin , par exemple, de vérifier votre sérologie toxoplasmose et/ou cytomégalovirus si vous n'êtes pas immunisée contre ces deux infections.

En fonction de vos antécédents personnels, votre gynécologue complétera si nécessaire par d'autres examens.