Enceinte, consultez vite les urgences si...

Pendant la grossesse, certaines situations nécessitent de se rendre aux urgences : les connaissez-vous ?


Enceinte, consultez vite les urgences si...

Qu'est-ce qui peut vous inquiéter ? Des pertes de sang, une absence de mouvement de la part de votre bébé, des contractions douloureuses, une soif permanente, des oedèmes...

Certains symptômes peuvent être le signe d'un problème grave. Alors n'hésitez pas à déranger votre médecin ou à vous rendre aux urgences de l'hôpital.

... vous avez des pertes de sang

Au cours de la grossesse, les pertes de sang peuvent révéler :

  • un début de fausse couche. On parle de fausse couche quand la grossesse s’interrompt spontanément avant que le fœtus ne soit viable.
  • une grossesse extra-utérine. La grossesse est dite extra-utérine lors que l’œuf fécondé s’installe ailleurs que dans l’utérus.
  • un placenta praevia . On qualifie de praevia un placenta dont la position est anormale : au lieu d’être situé assez haut dans l’utérus, il se trouve plus bas, à proximité du col qu’il recouvre en partie, gênant le passage du fœtus.
  • un hématome rétroplacentaire. Il s’agit d’une hémorragie située entre le placenta et la paroi de l’utérus.
  • une môle hydatiforme. Il s’agit d’une tumeur du placenta.
  • un œuf jumeau en voie d’élimination.
  • une inflammation du col de l’utérus ou du vagin.
  • des saignements anniversaires à la date des règles.

... vous ne sentez plus bouger votre bébé

Le fait que vous ne sentiez plus bouger votre bébé, autrement dit l’absence de mouvements du fœtus traduit souvent une souffrance fœtale qui peut être due à :

  • Un retard de croissance intra-utérin (ou hypotrophie). Cela signifie que le bébé in utero est plus petit qu’il devrait l’être pour l’âge de la grossesse.
  • L’oligamnios. On parle d’oligoamnios en cas de diminution extrême ou l’absence totale de liquide amniotique.
  • Unetoxémie gravidique. Aussi appelée prééclampsie ou hypertension artérielle gravide, la toxémie gravidique traduit un mauvais fonctionnement des reins et se traduit par une tension trop élevée, la présence d’albumine dans les urines et des oedèmes.

... vous des contractions douloureuses

Il faut s’inquiéter lorsque les contractions deviennent douloureuses, évoquant la douleur des règles, des coliques ou des cisaillements dans le bas du ventre.

Ces contractions sont dangereuses car elles peuvent aboutir à un accouchement prématuré. Souvent ces contractions douloureuses s’accompagnent de bouffées de chaleurs, d’accélération du pouls et d’intervalles de détente indolore.

Si ces moments de détente se raccourcissent, tandis que les contractions, elles, deviennent de plus en plus douloureuses et de plus en plus longues, consultez votre médecin de toute urgence ou rendez-vous à la maternité afin de faire le point sur l’activité exacte de votre utérus grâce à l’enregistrement par monitoring de vos contractions.

... vous avez soif en permanence

Si vous avez soif en permanence avec des envies fréquentes d’uriner, vous avez raison de vous inquiéter car vous souffrez sans doute d’un diabète gestationnel. Il s’agit d’un état diabétique transitoire lié aux hormones de la grossesse.

Passablement déboussolé par votre grossesse, votre pancréas ne régule plus bien sa sécrétion d’insuline, l’hormone nécessaire à l’ assimilation du sucre contenu dans le sang par les cellules de l’organisme.

... vous avez des œdèmes au visage et aux chevilles

Vos chevilles gonflent, vos doigts boudinent, votre visage enfle... Il se peut que vous souffriez d’hypertension artérielle.

C’est le caractère brutal de l’apparition de ces œdèmes qui doit vous alerter, surtout s’ils s’accompagnent d’une prise de poids soudaine et excessive.

L’hypertension artérielle (ou une pression artérielle élevée) désigne une pression trop élevée du sang qui circule à l’intérieur de vos artères. On parle d’hypertension artérielle à partir d’une tension artérielle située de manière constante à 14/9 ou au-delà.

L’hypertension peut se compliquer et entraîner une toxémie gravidique avec un risque decrise d’éclampsie. Cette crise s’annonce par une douleur abdominale droite intense, une perception de mouches volantes devant les yeux, des bourdonnements d’oreilles et des maux de tête. Pendant la crise, la future maman est secouée par des convulsions et perd connaissance. La vie de la future maman et de son enfant est en jeu.

L’hypertension artérielle peut également provoquer unretard de croissance intra-utérin avec des souffrances fœtales ou un hématome retroplacentaire.