10 idées reçues sur la prise de poids pendant la grossesse

Il y a beaucoup de fausses vérités qui circulent sur la prise de poids pendant la grossesse. Difficile de faire le tri entre le vrai et le faux.


10 idées reçues sur la prise de poids pendant la grossesse

Depuis que je suis enceinte, j’ai l’impression d’avoir plus faim qu’avant

C’est vrai ! Lors de la grossesse, certaines hormones provoquant une augmentation sensible de l’appétit se développent. On a donc tendance à augmenter plus ou moins la taille de nos rations alimentaires, même sans s’apercevoir. Attention donc à ne pas devenir excessive !

Lors de la grossesse, il faut manger pour deux

Faux ! On ne mange pas pour deux durant la grossesse. En revanche, on mange mieux, on fait plus attention à avoir les apports nécessaires à la maman et au bébé. L’appétit devrait progressivement se réguler selon l’apport énergétique dont on a besoin.

Il est important de veiller à avoir une alimentation équilibrée, surtout si on n'a pas de bonnes habitudes avant d'être enceinte. Il ne faut donc pas hésiter à augmenter la part de fruit et de légumes (bio si possible, pour éviter les pesticides), à abuser des laitages sous toutes leurs formes, à manger des viandes bien cuites, du poisson, des céréales complètes, etc. Il faut surtout éviter les aliments trop gras et trop sucrés ou sans intérêt nutritionnel, sans se frustrer.

Enceinte, on prend 1 kilo par mois

Là encore ce n'est pas vrai ! Si la prise de poids suit effectivement une courbe ascendante, le poids pris n'est pas la même suivant le terme de la grossesse. 

Au premier trimestre, la prise de poids en générale est faible. Il peut même arriver que l'on perde du poids au tout début. 
Au deuxième trimestre, ça a tendance à s'accélérer, car c'est à ce moment-là que l'on ressent les coups de fringales ou les fameuses "envies". Il est important de ne pas se priver, mais attention au grignotage et aux aliments trop sucrés. Au sixième mois, il est bien d'avoir pris 6 kilos, pas plus pas moins. Si vous avez un ou deux kilos supplémentaires, ce n'est pas très grave, mais si vous voyez la courbe de votre poids s'envoler, parlez-en à votre médecin.
Au troisième trimestre, par contre, prendre 1 kilo ou 1,5 kilo par mois en moyenne, soit une prise de poids totale en fin de grossesse de 9 kilos, c'est normal, et cela convient parfaitement à la maman et au bébé. Attention tout de même aux dernières semaines : à être arrêtée et inactive, on peut avoir plus de mal à réfréner les pulsions alimentaires. C'est à ce moment-là que la prise de poids peut être importante, alors il faut savoir être vigilante ! 

La répartition du poids sera une moitié pour la maman, une moitié pour le bébé

Absolument pas. Les kilos pris vont profiter différemment à la maman et au bébé. Ainsi, pour le bébé ce sera 3 à 4 kilos et pour la maman ce sera 900g à l'utérus, 500g au placenta, 400g aux seins, 1,5g de volume sanguin, 2 à 3 kg de réserves lipidiques et 2kg de rétention d'eau, sachant qu'une partie des kilos sert à la constitution d'une réserve de graisse utilisée lors de l'allaitement.

La prise de poids peut être très différente d'une femme à l'autre

C'est vrai ! Toutes les femmes sont différentes, et chacune vivra sa prise de poids durant la grossesse différemment. Ceci étant, il existe des variables qui permettent d’estimer la prise de poids souhaitable selon les femmes.
Voici l'astuce : pour estimer cette prise de poids, il est conseillé de se référer à l’indice de masse corporelle (IMC) avant grossesse calculé selon la formule de Lorenz. Pour le calculer : (taille-100)-(taille-150)/2,5

Selon l’IMC la prise de poids recommandée est la suivante :
Jusqu’à une IMC de 18 : maximum 20kg
IMC de 19 à 22 : environ 15kg
IMC de 22 à 23 : autour 12kg
+ de 24 d’IMC : l’idéal est de ne pas dépasser les 10kg

Toutefois, il est préférable de ne pas se contenter de cet indice et de s'appuyer sur l'avis de son médecin pour surveiller et estimer sa prise poids, car celle-ci dépend aussi de son propre état de santé.
Attention : les femmes ayant déjà un léger surpoids, avant le début de la grossesse, risquent le plus d’avoir une prise de poids importante.

Je vois que j’ai pris trop de poids, je peux faire un régime jusqu’à mon accouchement

Au contraire ! Il faut évitez les régimes lors de sa grossesse, car ils sont source de carences et de frustration. Si vous voyez que vous avez pris trop de poids, parlez-en à votre médecin, il sera plus à même de vous donner les bons conseils et vous spécifier les aliments à ne surtout pas enlever de votre alimentation.

Je dois lutter contre mes envies

Surtout pas ! Il est important de s'accorder de bons moments tout en restant raisonnable. Ces envies ne sont pas des caprices et à trop tenter de résister on  augmente le risque de se rabattre sur autre chose, parfois pire que les bonbons etc. 

Médicalement, il n’y a pas de risques à prendre du poids pendant la grossesse

Pas du tout, car s’il est tout à fait normal de prendre du poids pendant la grossesse, il faut malgré tout éviter les excès. En effet, les kilos superflus sont les plus durs à perdre après l’accouchement et peuvent avoir une incidence sur  l'humeur, le moral, et favoriser le baby blues.

De plus, une prise de poids trop importante est aussi un facteur déterminant dans la genèse du diabète gestationnel. Enfin, avoir des kilos en trop pendant la grossesse augmente le risque de se fatiguer plus vite et de souffrir de douleurs lombaires.

Si j’ai une surcharge pondérale avant ma grossesse, cela la rend plus compliquée

C'est vrai, un surpoids complique la venue de la grossesse en ayant un effet sur l’équilibre hormonal est sur les cycles. En plus, une surcharge pondérale avant la grossesse peut prédisposer à un risque de fausse couche plus élevé, à plus de problèmes d’hypertension artérielle, à un fort risque de diabète gestationnel, et/ou à un taux de césarienne plus fréquent.

Malgré tout, le surpoids avant la grossesse n’a aucune influence sur le risque de prématurité du bébé.