Consommer de la mozzarella enceinte : est-ce dangereux ?

La consommation de mozzarella chez la femme enceinte interroge. Y a-t-il des risques pour bébé, puis-je en manger ? Explications.


mozzarella enceinte

D'où vient la mozzarella ?

Avant de savoir si la consommation de mozzarella est dangereuse ou pas pour la femme enceinte, tachons d'en savoir un peu plus sur ce fromage.

La mozzarella est un fromage qui nous vient d'Italie. Historiquement, c'est un fromage à base de lait de bufflonne (la femelle du buffle). Cependant, face à la popularité de ce fromage et pour satisfaire tous les consommateurs, la mozzarella a commencé à être fabriquée à base de lait de vache. Aujourd'hui, on estime à plus de 2 tiers la proportion de mozzarella à base de lait de vache sur le marché français.

Pour cause, si l'emmental ou encore le camembert restent les fromages les plus consommés en France, la mozzarella est présente dans de nombreux foyers. Nous la retrouvons également dans de nombreux plats fortement consommés comme les pizzas. Plus d'un Français sur deux en consomme chaque année.

Que ce soit à base de lait de bufflonne ou de vache, le processus de fabrication des mozzarellas est sensiblement le même. Ce sont des fromages dits "à pâte filés."

Consommer la mozzarella enceinte, oui mais ...

La consommation de mozzarella, comme beaucoup de fromages et autres aliments, peut avoir des conséquences néfastes sur le développement du fœtus. En particulier la toxoplasmose (due à un parasite, le toxoplasme) et la listériose, une infection d'origine bactérienne (listéria monocytose). Ces infections provoquent des lésions graves. Notamment au niveau du cerveau, du système nerveux, elles peuvent entraîner dans certains cas le décès du fœtus.

Afin de consommer de la mozzarella enceinte, sans risque pour vous et bébé il y a 3 conditions principales à respecter :

  • Être certain que la mozzarella est à base de lait pasteurisé. L'objectif est de détruire les bactéries présentes dans le lait et d'éviter d'attraper la listériose.
  • La mozzarella ne doit pas être "fraiche" et fabriquée de manière artisanale. Dans l'ensemble, il est toujours meilleur pour la santé de consommer des produits artisanaux plutôt que des produits industriels. La composition est parfois douteuse et avec des ajouts de conservateurs nocifs. Néanmoins, dans le cas présent, la mozzarella industrielle est une garantie contre moins d'exposition à l'air libre et aux bactéries.
  • Attention à la conservation de la mozzarella. Soyez vigilant et assurez-vous de ne pas rompre la chaine du froid. Conservez-la dans son emballage sous vide, à une température inférieur à 4°C.