Acide folique : efficace pendant la grossesse et pour tomber enceinte !

Acide folique, vitamine B9, folate… plusieurs noms désignent cette vitamine. L'acide folique est efficace pour tomber enceinte.


acide folique pour tomber enceinte

Acide folique efficace pour tomber enceinte

Faut-il prendre de l’acide folique pendant la grossesse ? Oui et même… avant ! En effet, l'acide folique augmente les chances de tomber enceinte. De plus, il a un rôle primordial pour le bon développement du fœtus durant la grossesse.

En effet, l’acide folique, qu’on appelle aussi les folates ou la vitamine B, est un élément très précieux dans le bon développement de bébé. L’Institut national de prévention et d’éducation à la Santé recommande de consommer de l’acide folique un mois avant la conception de bébé et pendant les deux premiers mois de la grossesse.

C’est cette vitamine qui va favoriser la fermeture du tube neural du fœtus. Si cette fermeture ne s’effectue pas correctement, bébé risque d’être atteint spina bifida ou d’une anencéphalie, malformations particulièrement gaves et handicapantes. Mais elle va aussi permettre le développement des cellules, du système nerveux, des globules rouges de bébé et de sa maman !

Acide folique : en complément alimentaire et dans votre assiette

Sans compter qu’une carence en vitamine B peut favoriser une anémie et augmente le risque de fausse couche. Autrement dit, cette petite vitamine est indispensable.

Pendant la grossesse, les besoins en acide folique augmentent du fait de la croissance du placenta, de l’afflux sanguin plus important et du développement du fœtus. Votre médecin vous le prescrira en complément dès que vous évoquerez avec lui votre projet de bébé ou quand vous confirmerez votre grossesse.

Mais vous la trouverez également dans de nombreux aliments que vous pouvez régulièrement mettre à vos menus. Par exemple : lentilles, mâche, pois chiches, légumes verts, brocoli, haricots, fruits, blé, céréales complètes, fromage, épinards, asperge, foie de veau ou de volailles, abats, oeufs, etc.

Les apports recommandés sont de 0,4 mg par jour chez une femme enceinte.