L'importance des sels minéraux pendant la grossesse

Calcium, fer, cuivre, magnésium, sélénium… tous ces sels minéraux sont indispensables à la bonne santé d'une femme enceinte et de son bébé.

L'importance des sels minéraux pendant la grossesse

Enceinte, faites le plein de sels minéraux pour être en pleine forme pendant votre grossesse.

Le calcium

Au cours de la grossesse, votre bébé va utiliser le calcium pour son squelette. Cette fixation se déroule en deux étapes:

  • Au cours des 6 premiers mois, vous stockez plus de calcium dans vos propres os.
  • Lors des 3 derniers mois, ces réserves seront transférées chez votre bébé.

Votre organisme doit parvenir à réaliser ce transfert tout en évitant sa propre décalcification.

Heureusement, votre corps met en place un mécanisme d'adaptation pour parvenir à satisfaire ses besoins accrus en calcium :

  • L' organisme assimile mieux le calcium qu'en temps ordinaire.
  • La grossesse minimise les pertes en calcium dans les urines.

Les apports conseillés en calcium sont de 1200 mg par jour. Une consommation quotidienne de 4 produits laitiers est nécessaire pour y parvenir.

Cependant des apports trop importants ne sont pas sans risques puisqu'ils risquent de gêner l'assimilation d'autres sels minéraux importants comme le zinc, le fer ou le magnésium.

Le fer

Pendant la grossesse, les besoins en fer de votre bébé et vos propres besoins sont considérables.

Chez votre bébé, le fer sert à la formation des globules rouges. Votre futur enfant doit aussi réaliser un stock de fer car l'alimentation lactée reçue pendant plusieurs mois après l'accouchement n'en contient pas en quantité suffisante.

Chez vous, le fer sert au développement de l'utérus et du placenta. Il servira aussi à compenser les pertes de sang lors de l'accouchement. Un déficit en fer durant la grossesse peut provoquer un sentiment de fatigue, d'irritabilité et une résistance moindre.

Le fer se trouve notamment dans les viandes, les œufs, le foie, les huîtres, les crustacés...

Pour améliorer l'assimilation du fer, pensez à consommer de la vitamine C (dans les légumes et fruits frais) en même temps que les aliments riches en fer. Le persil, très riche en fer, peut se rajouter dans le potage, sur les pommes de terre ou les légumes...

Mais l'apport en fer est rarement suffisant dans l'alimentation. Il est souvent nécessaire de l'augmenter par des compléments prescrits par votre médecin et pris avec un jus de fruit pour la vitamine C. Evitez, lors de la prise du supplément, de prendre un produit laitier, le calcium gênant l'assimilation du fer.

Exemple d'une journée « riche en fer »

Au petit déjeuner

  • Pain blanc ou demi-gris (pas de pain complet)
  • Fromage fondu et/ou pâte à tartiner chocolatée
  • Matière grasse
  • Jus d'orange
  • Café ou thé léger

Dans la matinée

  • Lait préparé avec du cacao Hémo
  • Un biscuit Betterfood

Au dîner

  • Un bol de potage avec une cuillère à soupe de persil haché
  • Un morceau de viande d'environ 150g
  • Une ration de féculents persillés (pommes de terre, riz, pâtes, blé...)
  • Une bonne ration de légumes
  • Un fruit en dessert

Dans l'après-midi

  • Un fruit et un verre de lait préparé avec du cacao Hémo

Au souper

  • Pain blanc ou demi-gris
  • Charcuteries ou fromages
  • Une ration de crudités persillées
  • Matière grasse
  • Un produit laitier
  • Un jus de fruit ou un fruit frais en dessert

Le cuivre

Le cuivre veillera à une bonne formation des tissus conjonctifs.

Le magnésium

Au cours de la grossesse, la croissance de votre bébé se réalise grâce à une multiplication du nombre et de l'activité des cellules. Cela augmente les besoins en magnésium d'environ 50%.

Le magnésium lutte aussi contre les crampes nocturnes du mollet, fréquentes pendant la grossesse.

Le magnésium se retrouve notamment dans les fruits secs et les céréales complètes.

Le sélénium

Le sélénium contribue à la protection des cellules.

L'iode

L'iode contribue au bon développement de votre bébé. On conseille donc, pendant la grossesse, d'augmenter les apports en iode, ce qui ne peut se réaliser que par des suppléments prescrits par votre médecin.

Le zinc

Le zinc contribue au bon développement de votre bébé. L'augmentation des apports en fer dans votre alimentation concurrence l'assimilation du zinc. Pendant la grossesse, les apports en zinc sont donc augmentés.

Les aliments riches en zinc sont les huîtres, les coquillages, la viande, les légumes secs, le pain complet...