Enceinte : feu vert sur les antioxydants !

Le régime alimentaire de la future maman pourrait avoir des conséquences sur les prédispositions de leurs enfants à être obèses ou diabétiques.


Enceinte : feu vert sur les antioxydants !

Enceinte, il ne faut pas manger deux fois plus mais deux fois mieux. L’adage semble se vérifier une nouvelle fois avec cette étude menée par le Children's Hospital de Philadelphie qui souligne l’impact d’un régime riche en matières grasses pendant la grossesse.

Selon les résultats de ces travaux effectués sur des animaux publiés dans la revue Diabète, si la future maman adopte un régime alimentaire riche en graisses et en hydrates de carbone, elle risque de prédisposer son enfant à devenir obèse et diabétique.

Impact positif des antioxydants sur les bébés

En revanche, les chercheurs ont observé sur les animaux qu’une alimentation riche en antioxydants avant et pendant la grossesse limite le développement de l’obésité et de l’intolérance au glucose chez leurs bébés.

« Nous savons déjà qu'il existe des périodes critiques au cours du développement chez l’Homme, qui influencent le développement ultérieur de l'obésité », explique le Dr Rebecca A. Simmons, spécialiste en néonatologie à l'Hôpital pour enfants de Philadelphie, un des auteurs de ce travail. « Cette étude suggère que si nous pouvons prévenir l'inflammation et le stress oxydatif pendant la grossesse, nous pouvons réduire le risque d’obésité. »

Si les résultats de cette recherche se confirmaient sur les êtres humains, les professionnels disposeraient alors de nouveaux outils pour lutter contre l’obésité infantile.