Enceinte : qu'ai-je le droit de manger pendant les fêtes ?

Les fêtes de fin d'années approchent ... Quels aliments peut-on manger ? Qu'est-ce que l'on peut s'autoriser ? Lesquels sont à éviter ?


enceinte, aliments, autoriser, éviter

Les entrées

  • Le foie gras :

C'est l'entrée phare des fêtes de fin d'années. Alors oui ou non, lorsque l'on est enceinte? Le foie gras apporte du fer, un minéral dont les femmes enceintes ont besoin ainsi que de bons acides gras essentiels.

En revanche il est très riche en vitamine A. C'est pourquoi il vaut mieux ne pas en abuser lors des fêtes de fin d'années, pendant la grossesse. Sur un soir, les risques sont nuls. Mieux vaut éviter les foie gras fait maison, à la coupe et ceux qui sont peu cuits.

C'est également un aliment lourd, très calorique et peu digeste, du coup il favorise la prise de poids et retarde la vidange gastrique. Donc essayez de limiter les proportions.

  • Saumon fumé et galantines :

La consommation de ces produits est déconseillée lorsque l'on est enceinte. En effet, ils peuvent être contaminés par le germe de la listériose. De même que tous les poissons crus et les poissons ou viandes marinés du type carpaccio.

  • Petits fours salés :

Tout ce qui est tomates cerises et petits bâtonnets de légumes crus ou cuits sont parfaits.Cependant ces derniers devront être soigneusement lavés car vous n'êtes pas protégées contre la toxoplasmose.

Les biscuits apéritifs salés sont gras donc évitez simplement de les prendre en excès. Evitez par contre tout ce qui est charcuterie, poissons crus, tarama et saumon fumé non pasteurisé, car ils peuvent être contaminés par la listériose.

  • Les fruits de mers :

Les mollusques et les crustacés sont gorgés d'iode et de sels minéraux. Ils sont également une source de fer. Mais il faut bien s'assurer de leur fraîcheur. Évitez de les consommer crus ou peu cuits pendant la grossesse à cause du risque d'intoxication alimentaire ou d'hépatite.

Crevettes, langoustines, homards surgelés sont sans danger si la chaîne du froid n'a pas été rompue. S'ils sont peu cuits ou en fin de décongélation.

Evitez tout ce qui est fumé, crustacés décortiqués vendus cuits (vous devez les cuire vous même), mayonnaise et beurre.

Les plats

  • Les poissons :

Le poisson est moins gras que la viande surtout s'il est blanc. Il apporte des acides gras essentiels pour le développement du bébé. Toutefois, il est recommandé aux femmes enceintes d'éviter certaines espèces de poissons sauvages car ils peuvent contenir du mercure en quantité plus ou moins importante.

Ne consommez donc pas de façon trop régulière un poisson comme le bar, l'espadon, la dorade, la raie ou le thon. Mais pour un soir, pas de danger! Ce qui multiplie les risques, c'est l'accumulation.

  • Les volailles et le gibier :

Il n'y a absolument aucun risque à manger de la dinde lorsque l'on est enceinte. Bien au contraire, elle est même particulièrement indiquée.

Chapon et oie, plus gras, sont aussi autorisés, simplement comme ils sont plus gras, mieux vaut ne pas en abuser. Evitez simplement la farce qui est ajoutée dans la volaille lors des fêtes, pour la même raison qu'il faut éviter les charcuteries.

Pour ce qui est du gibier, leur viande est peu grasse, très riche en protéines, énergétique mais pas trop, goûteuse et bien équilibrée.

Cependant si vous êtes enceinte, soyez méfiante : ces viandes peuvent être riche en toxines et en acide urique, et comme en général elles sont marinées, la marinade favorise la prolifération bactérienne.

  • Truffes, cèpes... :

Il n'y a là aucune crainte à avoir. La truffe est un bon compromis pour oublier les interdits de la grossesse, tout comme l'ensemble des champignons proposés au moment des fêtes.

En effet, les légumes sont tous bons pour la femme enceinte. Assurez vous simplement qu'ils aient bien été lavés pour éviter toute contamination bactérienne.

Les fromages et les desserts

  • Les fromages :

Lorsque l'on est enceinte, on a besoin de calcium que l'on trouve majoritairement dans les produits laitiers. Cependant faites attention, tous les fromages ne sont pas bons à consommer lorsque l'on est enceinte.

Ainsi, évitez les fromages au lait cru car ils sont susceptibles d'être contaminés. De même, veillez à bien retirer la croûte des fromages que vous aurez choisis, même s'ils sont pasteurisés.

  • La bûche :

C'est le dessert incontournable des repas de fêtes de noël et du nouvel an. Assurez-vous donc que les bûches glacées ont bien été conservée en respectant scrupuleusement la chaîne du froid, renseignez vous également sur la provenance de la crème qui a servi à fourrer le biscuit.

Evitez les bûches faites maison. Par contre, il n'y a pas de problème si elle a été faite par un pâtissier ou bien achetée en grande surface. N'en abusez pas non plus car c'est un plat assez lourd et indigeste.

Pour les desserts à base de crème, comme pour les fromages, assurez-vous qu'ils sont bien pasteurisés.

Si jamais on vous propose un plateau de fruit simultanément, laissez-vous plutôt tenter par ces derniers, en vous assurant qu'ils aient bien été lavés dans le cas où vous n'êtes pas immunisée contre la toxoplasmose.

  • Thé et café :

Deux ou trois tasses de café par jour est ce qui est recommandé pour les femmes enceintes. Il est en effet conseillé de ne pas dépasser les 400 mg par jour, soit l'équivalent de 4 expressos.

Quant au thé, à consommer avec modération également car la théine juste après un repas altère l'absorption du fer.

Les aliments à proscrire absolument

  • Les oeufs crus :

À proscrire totalement de vos menus de fête si vous êtes enceinte, car ils présentent un risque de contamination.

Dites donc adieu à tous les desserts et accompagnements à base d'oeuf crus, comme la mousse au chocolat, ou bien la mayonnaise maison.

  • L'alcool :

Sans surprise, tous les alcools sont interdits. Non seulement pendant la période des fêtes, mais aussi durant toute la durée de votre grossesse. En effet, l'alcool passe directement dans le sang de bébé et compromet son développement.

Côté boisson, outre les eaux minérales, vous pouvez opter le temps des fêtes pour les eaux gazeuses, qui contiennent souvent du bicarbonate, utile en fin de grossesse pour combattre les aigreurs. Les sodas lights sont aussi une bonne alternative, mais n'abusez pas de leur version plus sucrée. De même pour les jus de fruits.