Enceinte et vegan : tout ce que vous devez savoir !

Vous êtes enceinte et vegan, et vous vous demandez comment gérer votre grossesse sans porter atteinte aux besoins nutritifs de bébé ? On vous dit tout !


enceinte vegan
Sommaire
  1. Enceinte et vegan : des risques pour la santé ?
  2. Mais alors, peut on souffrir de carences ?
  3. Enceinte et vegan : quels aliments privilégier ?

De plus en plus de personnes se laissent séduire par le mode de vie végan. Ainsi, ils bannissent les produits d’origine animale de leur consommation. Par conséquent, il ne mange plus de chair animale, laitages, œufs, miel et autres produits issus d’animaux.

Enceinte et vegan : des risques pour la santé ?

Pas de panique à avoir. L’association américaine de diététique a récemment indiqué que les alimentations végétariennes bien conçues, y compris végétaliennes, sont appropriées. Ceci étant valable pour tous les âges de la vie, y compris pendant la grossesse, l’allaitement et la petite enfance.

De plus, une étude anglaise* prouve que le régime végétarien, proche du véganisme, est bénéfique pour la santé. Les risques de maladies cardiaques sont moins importants chez les végétariens que chez les omnivores. Cette même étude indique également que les femmes mangeant quotidiennement des fruits et légumes ont 46 % de risques en moins de faire une fausse couche.

Mais alors, peut on souffrir de carences ?

Les futures mamans souffrent régulièrement de carences. Dans la plupart des cas elles manquent de fer car le bébé puise grandement dans leurs réserves pour se développer. Il est donc recommandé aux femmes enceintes de se supplémenter tout au long de leur grossesse, quel qu’en soit le régime alimentaire.

Les besoins nutritifs augmentant pendant cette période, il devient difficile de les couvrir uniquement par l’alimentation. La supplémentation permet ainsi de couvrir tous les risques qu’une carence pourrait engendrer pour votre grossesse. Il existe des gélules spécialement conçues pour les végétaliens. Sans gélatine, l’enveloppe de ces compléments est produite à partir de farine de maïs. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien.

Enceinte et vegan : quels aliments privilégier ?

Les besoins énergétiques augmentant jusqu'à 500 kcals supplémentaires par jour chez la femme enceinte, il est important de consommer des aliments riches en nutriments. Ainsi, il est recommandé aux femmes enceintes ayant adopté une alimentation végétalienne, de se nourrir d’une grande variété de fruits et légumes, de légumineuses, de céréales complètes, de fruits secs et de noix, ainsi qu’utiliser une huile de qualité.

Les légumineuses bénéficient notamment d’une grande densité nutritionnelle. Elles apportent protéines, fer, glucides et minéraux.  Pensez donc à vous nourrir de flageolets, fèves, pois chiches, pois secs et pois cassés, haricots (ou soja vert), doliques, lupins, lentilles vertes, corail, jaunes ou noires…

Pour trouver le calcium dont vous avez également besoin, les yaourts à base de soja ou les boissons végétales sont une solution. Les laits végétaux enrichis en calcium ont une teneur identique à celle du lait de vache. Vous pouvez donc consommer du lait de soja, de riz, ou d’avoine selon ovs goûts.

Sachez toutefois que le soja, contrairement au riz ou à l’avoine, contient, lui, des protéines. Reste à compléter cet apport par des aliments naturellement riches en calcium comme les légumes verts, le chou, les oranges, le tofu, les fruits secs, les algues…

* Maconochie et al., "Risk factors for first trimester miscarriage - Results from UK population based contrl sstudy", BJOG 114 n°2 (février 2007)