Le miel pendant la grossesse : puis-je en consommer sans risque ?

Miel et grossesse font-ils bon ménage ? Ayant de multiples vertus, le miel est aussi un aliment essentiel pendant la grossesse. On vous explique pourquoi !


miel grossesse

Miel et grossesse : est-ce compatible ?

La question se pose car le miel est connu pour renfermer naturellement un type de bactéries appelé Clostridium botulinum. Mais le système digestif d'une femme adulte en bonne santé est parfaitement capable de gérer les bactéries.

Cependant, le risque de contracter le botulisme reste présent :

  • Pour les personnes ayant un système digestif immature (bébés de moins d'un an).
  • Pour les personnes souffrant de problèmes gastro-intestinaux ou maladies inflammatoires de l'intestin.

Lorsqu'on est enceinte, on se pose beaucoup de questions quant aux aliments que l'on peut (ou non) consommer. Mais le miel lui, est bon pour la future maman et son bébé (à condition de ne pas en abuser) !

Durant la grossesse, l'alimentation doit être équilibrée et les effets du sucre raffiné à trop grande dose ne sont plus un secret : diabète, déséquilibre glycémique, pression artérielle etc. Que ce soit pour sucrer votre thé/tisane matinale, donner du goût à vos tartines, ou bien vous aider à dormir en en mettant dans votre lait chaud le soir, c'est une excellente idée !

Quels sont les bienfaits du miel sur la femme enceinte ?

Le miel contient énormément de minéraux et de vitamines. Il est issu des transformations enzymatiques faites par les abeilles sur le nectar des fleurs butinées. Après une récolte, il contient environ 80% de glucides et 20% d’eau.

Il faut savoir que la couleur du miel est très informative quant à sa valeur nutritionnelle. Plus le miel sera sombre, plus il contiendra de minéraux et de vitamines. Lorsque vous choisirez un miel, une vérification de son mode d'extraction et de sa provenance reste indispensable, car certaines méthodes ne conservent pas ses éléments nutritifs.

La contenance d'acide folique dans le miel est importante ! Celui-ci stimule la fabrication des globules rouges, ce qui est nécessaire au sang mais aussi au système vasculaire du foetus.

Lorsque la maman consomme du miel pendant sa grossesse, cela contribue à la consolidation des défenses immunitaires de bébé, grace à sa teneur en magnésium, en acide ascorbique, en zinc et en cuivre.

Alors si vous aimez le miel, profitez-en !