Une alimentation équilibrée pendant votre grossesse

Les besoins énergétiques de chacun varient selon l'âge, le poids, l'activité physique, le sexe. En moyenne, une femme ayant une activité physique modérée a besoin de 2000 kcal par jour.

Une alimentation équilibrée pendant votre grossesse

Tout au long de la grossesse, ce besoin est augmenté d'environ 200 à 300 kcal supplémentaires par jour. Aussi, ne faut-il pas manger beaucoup plus que d'habitude, mais veiller à manger deux fois mieux et à choisir les aliments en fonction de leur qualité nutritionnelle.

Les protéines

Elles servent à l'élaboration des tissus. Elles sont soit d'origine animale (viande, volaille, poisson, oeuf, fromage et laitages), soit d'origine végétale (céréales, pain et légumineuses). Idéalement, votre régime, pour être équilibré doit comprendre 50% de protéines d'origine végétale et 50% de protéines d'origine animale.

Le calcium

Vos besoins en calcium passent à 1500 mg par jour au cours de la grossesse et à 2000 mg par jour si vous allaitez. Un apport suffisant en calcium est très important pour la construction du squelette et des dents du bébé. Buvez un litre de lait par jour ou prenez l'équivalent en produits laitiers (yaourts, fromages blancs, fromages, desserts lactés, crèmes vanille, etc).

Le fer

Le fer est utilisé dans la synthèse de l'hémoglobine. Une carence provoque une anémie ferriprive. On estime que 20% des femmes n'en ont pas une réserve suffisante. C'est pourquoi, votre gynécologue vous prescrira probablement des suppléments à partir du quatrième ou cinquième mois de votre grossesse. Les aliments riches en fer sont la viande, le foie, la volaille, le poisson, les oeufs, certains légumes comme les épinards et le persil, les légumes secs et le cacao. Le fer s'assimile mieux s'il est associé à de la vitamine C. En revanche, le café et le thé en freinent l'absorption.

Les graisses

Il ne faut pas les supprimer totalement, mais les limiter. Certaines matières grasses sont indispensables pour le bon développement de votre bébé, ce sont les acides gras essentiels, présents dans les huiles végétales (soja, noix, germes de blé) et dans le poisson. Evitez les graisses saturées: gras de viande et huiles cuites qui sont plus difficiles à digérer.

Les fibres

Les fibres alimentaires sont des éléments d'origine végétale qui résistent au processus de digestion. Elles absorbent l'eau et contribuent ainsi à augmenter le volume des selles et à accélérer le transit intestinal, souvent ralenti chez la femme enceinte. Tous les fruits et légumes sont riches en fibres, de même que les céréales entières, le pain complet, le son de blé.

Le magnésium

Les aliments riches en magnésium sont les fruits secs (en particulier les abricots secs) et les fruits oléagineux (noix, noisettes, amandes), les céréales, les légumineuses et le cacao.

Mais attention: ne pas trop manger!

Trop manger engendre toujours une trop grande prise de poids que l'on soit enceinte ou non.

Il est courant qu'une femme enceinte grossisse excessivement soitparce qu'elle s'imagine que ce surplus est indispensable à la croissance de son bébé soit parce qu'elle a plus d'appétit qu'avant sa grossesse.

La première raison est tout à fait obsolète et trouve son origine dans les siècles passés car la nourriture était moins riche à cette époque mais ce principe ne vaut, bien entendu, plus de nos jours. Puisque notre nourriture actuelle est beaucoup trop riche.

Une prise de poids, au cours d'une grossesse, peut donc être très néfaste.

Concrètement, plus la prise de poids est élevée, plus les tissus ont tendance à s'infiltrer d'eau et de graisse. Ce qui engendre leur perte de souplesse et d'élasticité naturelle. En conséquence, l'accouchement sera moins facile.

Une autre bonne raison de surveiller votre prise de poids, au cours de votre grossesse, est de maintenir un certain confort au cours de ces neuf mois et au moment de l'accouchement.

Finalement, moins la prise de poids aura été élevée, plus vous récupèrerez facilement votre silhouette après la naissance de votre enfant.

Afin de ne pas manger plus qu'il n'en faut, vous pouvez surveiller votre poids en vous pesant, de manière régulière, une à deux fois par semaine.