Votre 2 ème mois de grossesse : tout ce qu'il faut savoir !

Le 2 ème mois de grossesse est celui de la confirmation de votre état : votre corps se modifie déjà pour accueillir votre bébé.


deuxième mois de grossesse

Le 2 ème mois confirme votre grossesse : doucement, votre corps s’adapte au petit être qui grandit en vous. Ce petit bout se développe déjà à toute vitesse, ce qui peut occasionner quelques désordres bénins, tels que les nausées ou une grande fatigue.

Votre grossesse va vous être confirmée par votre médecin : vous devenez officiellement une femme enceinte !

Sommaire

  1. 2 ème mois de grossesse : évolution du bébé
  2. 2 ème mois de grossesse : du côté de la maman
  3. Faut-il annoncer sa grossesse immédiatement ?
  4. Quelles sont les démarches effectuées au 2 ème mois de grossesse ?

2 ème mois de grossesse : évolution du bébé

Votre embryon est encore une ébauche de bébé mais tous les organes prennent leur place.

5ème et 6ème semaines

Le cœur est de plus en plus volumineux : il forme une petite bosse sur le thorax. Il est déjà divisé en quatre cavités. L’estomac, l’intestin, le pancréas et l’appareil urinaire et même les futures dents se mettent en place.

7ème et 8ème semaines

Sur le visage, on distingue deux saillies pour les yeux, des fossettes pour les oreilles, et des ouvertures pour la bouche et le nez. La moelle osseuse et les nerfs, les glandes sexuelles commencent à s’élaborer. Enfin, on peut observer les doigts et les orteils ainsi que les segments des différents membres.

2 ème mois de grossesse : du côté de la maman

Lors de l'étape du deuxième mois de grossesse, les changements qui vous affectent sont encore imperceptibles. Mais votre utérus a déjà commencé à grossir. À deux mois, il a à peu près la taille d’une orange. Les vaisseaux sanguins se dilatent et le volume de sang augmente afin de bien transmettre tous les nutriments nécessaires au bon développement de votre bébé : il passe de 4 à 6 litres. Votre cœur a donc plus de travail ! Conséquence : votre rythme cardiaque s’accélère.

Nausée, vomissement...

Chez certaines femmes, ces premiers mois de grossesse peuvent être aussi marqués par de petits désagréments : les fameuses nausées et les vomissements peuvent venir perturber votre quotidien de manière désagréable. Rassurez-vous : ce n’est qu’un mauvais moment à passer. Dans la majorité des cas, elles disparaissent au troisième mois de grossesse. Vous deviendrez peut-être plus sensible à certaines odeurs qui pourront très vite vous écœurer.

Une grande fatigue

À ce stade de votre grossesse, il se peut aussi que vous ressentiez une immense fatigue. Votre corps s’adapte à votre nouvel état et cet effort vous épuise. Dans ce cas, il n’y a qu’une seule solution : vous reposer dès que vous le pouvez !

Prise de poids : fringale ou écœurement ?

Votre poids va évoluer également : Au deuxième mois de grossesse, vous commencerez à prendre quelques kilos, Ne soyez pas trop exigeante avec vous : il est normal de grossir quand on est enceinte mais veillez à ne pas commettre d’excès qui pourrait se comptabiliser sur la balance et avoir des incidences sur le bon déroulement de votre grossesse.

Satisfaisez vos envies et fringales pour ne pas être frustrée, mais avec modération. Les médecins estiment qu’une prise de poids comprise entre 11 et 14 kilos est raisonnable. D'autres femmes perdront au contraire l'appétit et verront leur courbe de poids diminuer. Cela n'a aucune incidence sur la santé de bébé qui puisera dans vos réserves.

À éviter : la cigarette

Grossesse et cigarette ne font pas bon ménage. Si vous fumez et que votre grossesse est confirmée, il vaut mieux arrêter ou au moins de ralentir. Certaines fumeuses peuvent facilement arrêter. Pour d’autres, le combat contre la cigarette est beaucoup plus difficile. Ne restez pas seule ! Faites-vous aider par votre médecin, ou en téléphonant au 39 89, ou encore en vous rendant sur le site Tabac Infos Service.

Faut-il annoncer sa grossesse immédiatement ?

C’est sûr : vous êtes enceinte ! Et vous ressentez une immense excitation et une fierté que vous avez envie de partager. Mais est-ce le bon moment ? Quand devez-vous annoncer votre grossesse à vos proches ?

Il n’y a aucune règle en la matière : tout dépend de vous, de votre expérience, de vos attentes, de vos angoisses. Le papa a en général la primeur de la nouvelle très rapidement. Il n’est pas rare en revanche que les proches attendent un peu plus longtemps pour connaître l’heureuse nouvelle.

Beaucoup de mamans préfèrent laisser s’écouler les trois premiers mois de la grossesse avant d’en informer la famille et les amis. Il faut dire que c’est dans ces trois premiers mois que les risques de fausses couches sont les plus grands. Ces futures mamans ne veulent pas prendre le risque d’avoir à annoncer une mauvaise nouvelle par la suite.

Quand la famille a déjà accueilli des enfants, il est important de les associer à cette nouvelle grossesse. Les enfants ont un sixième sens pour sentir qu’on leur cache quelque chose ! Rapidement, vous devrez partager avec eux votre petit secret pour qu’ils ne se sentent pas exclus. Mais il est préférable toutefois d’attendre que la grossesse soit bien confirmée et consolidée avant de leur parler du petit frère ou de la petite sœur en devenir.

Quelles sont les démarches effectuées au 2 ème mois de grossesse ?

Votre test a confirmé votre grossesse et vous avez pris rendez-vous chez votre médecin. Cette visite a lieu en général assez rapidement, au début du deuxième mois de votre grossesse. C’est l’occasion de faire le point avec lui sur toutes les questions que vous vous posez. Ce bilan sera complété par un examen clinique.

Établir un dialogue : pour ne rien oublier, n’hésitez pas à faire une liste de tous les points que vous voulez aborder avec lui. C’est l’occasion ou jamais de lui parler des maladies que vous avez eues, des interventions chirurgicales subies, des antécédents médicaux familiaux, d’éventuels problèmes gynécologiques, votre mode de vie, vos conditions de travail et le cas échéant le déroulement de vos précédentes grossesses etc.

Toutes ces informations pourront avoir une incidence sur le suivi de votre grossesse. C’est également le moment de faire le point sur vos vaccins : votre médecin saura vous conseiller la meilleure stratégie à suivre.

Il vous prescrira en outre une série d’examens à réaliser qui permettra de compléter ce bilan et vous rédigera une ordonnance pour effectuer votre première échographie.

Pour les Françaises, prévenir la CAF et la CPAM : votre médecin vous remettra aussi un fascicule qui mentionnera les principales informations concernant votre grossesse. Mais le plus important seront les fiches qui se trouveront dans ce document : une rose et deux bleues. La rose devra être renvoyée à votre caisse primaire d’assurance maladie : cette démarche vous permettra d’obtenir les remboursements des examens relatifs à votre grossesse.

Les fiches bleues devront être renvoyées à la Caisse d’allocation familiale. A partir de là, votre CAF pourra calculer vos droits qui découlent de votre situation.