Votre 8 ème mois de grossesse : tout ce qu'il faut savoir !

À 8 mois de grossesse le plus important c'est de se reposer ! Les futures mamans doivent se ménager pendant que bébé termine sa croissance.


8 mois grossesse

8 mois de grossesse c'est bientôt la fin ! Pour celles qui travaillent, vous allez pouvoir prendre votre congé maternité. En effet, les quelques semaines restantes ne seront pas de trop pour préparer l’arrivée de bébé.

Sommaire
  1. 8 mois de grossesse : évolution du bébé
  2. 8 mois grossesse : le choix des prénoms
  3. 8 mois de grossesse : il est temps de s'équiper, mais comment ?

8 mois de grossesse : évolution du bébé

Bébé a encore grandi ! Il pèse environ 2,5 kilos. Une petite couche de graisse qui le recouvre et va lui permettre de se protéger du froid à sa naissance. Le laguno a disparu. Sa peau a pris une teinte rosée, beaucoup moins rouge. Elle est recouverte du vernix caseosa.

Il mesure entre 45 et 47 cm. À partir de maintenant, sa courbe de croissance se ralentit. L’estomac et les reins fonctionnent parfaitement bien. En revanche, le foie, le cœur et les poumons continuent leur développement.

Une troisième échographie vous sera proposée. Elle a lieu à la 32ème semaine. Elle a pour but de vérifier que votre fin de grossesse ne nécessite pas un suivi particulier. En effet, elle détermine les conditions d’accueil de l’enfant. De plus, elle va permettre de s’assurer de la bonne croissance de bébé. Mais aussi de dépister un éventuel retard de croissance in utero. Le périmètre du crâne et le périmètre abdominal seront également mesurés. Enfin, la position du placenta sera observée ainsi que la quantité de liquide amniotique.

Les bébés prématurés

De fortes contractions répétées, des saignements ou la perte du liquide amniotique sont des signaux d’alerte qui doivent vous amener à consulter immédiatement. Dans 4 cas sur 5, il est possible d'éviter un accouchement prématuré. Les progrès de la science apportent beaucoup d’espoir aux bébés prématurés et à leurs parents. Si en dessous de 24 semaines, le bébé ne survit pas, il pourra être sauvé s’il naît entre la 24ème et la 27ème semaine. Mais il pourrait garder des séquelles.

Plus la naissance de votre enfant est tardive et plus le risque de voir des séquelles apparaître diminue. À la fin du 6ème mois, (28ème semaine), ses chances de survie augmentent. De la 30 à 31ème semaine, les risques de décès et de séquelles diminuent encore. À partir de la 34ème semaine, les plus grands dangers sont évités. Entre la 35 et 36ème, certaines complications peuvent subsister mais elles sont considérées comme légères. Enfin à partir de la 37ème semaine, les bébés ne sont plus considérés comme prématurés.

Problèmes qu'un bébé prématuré peut rencontrer

  • Tout d'abord, on peut voir que les problèmes rencontrés par ces enfants portent souvent sur la régulation de la température. Un bébé prématuré a beaucoup de mal à se protéger du froid. Les couveuses et le peau à peau les aident ainsi à se réchauffer.

  • De plus, les poumons du bébé n’ont pas atteint leur maturité avant la fin du 8ème mois ; l’enfant peut se trouver en détresse respiratoire. Un appareil de ventilation va l’aider en attendant le mûrissement de ses poumons.

  • Par ailleurs, le système digestif et intestinal est fragile : une sonde leur permettra de se nourrir et le lait de la maman peut être tiré pour lui être proposé. Parfois, il sera nécessaire de l’alimenter au moyen d’une intraveineuse.

  • Ensuite, ses défenses immunitaires ne sont pas encore suffisamment fortes pour le protéger des infections : il sera alors placé dans un environnement sain.

  • Enfin, des déficits neurologiques peuvent apparaître également qui peuvent entraîner des retards de développement.

8 mois grossesse : le choix des prénoms

Le choix du prénom n’est pas neutre. En général, il fait l’objet de longues négociations au sein du couple voire de la famille. Tellement de possibilités s'offrent à vous et vous aurez pourtant vos petites idées ou non, et pas forcément les mêmes. Laissez votre inspiration vous guider et soyez curieux des significations et origines diverses que vous pouvez toujours consulter dans notre Guides des Prénoms.

8 mois de grossesse : il est temps de s'équiper, mais comment ?

La première question à se poser est : de quoi bébé a besoin ? En réalité, et malgré ce qu’on cherche à nous faire croire, de pas grand chose !

  • Pour la toilette, il faudra vous équiper d’une petite baignoire, d’un savon doux adapté, d’un thermomètre pour le bain, de serum physiologique, d’un lait de toilette ou de liniment, d'une paire de ciseaux à bouts ronds, des compresses douces stériles et du coton. Vous pouvez d‘ores et déjà prévoir un mouche bébé et un thermomètre.

  • Pour la promenade, vous pourrez choisir une poussette parmi les dizaines de modèles proposés par toutes les marques de puériculture : avant de faire votre choix, pensez pratique. Testez le confort de celle-ci, sa maniabilité, son poids, son encombrement, la facilité avec laquelle vous la pliez. Mais le prix restera évidemment un élément déterminant. Vous pouvez aussi opter pour un porte-bébé ou une écharpe de portage. Il sera aussi nécessaire de vous procurer un siège auto adapté à la taille et au poids de votre bébé.

  • Pour les repas, les besoins diffèrent selon votre choix d’allaiter ou pas. Si vous allaitez, vos besoins seront réduits. Prévoyez quelques soutiens-gorges d’allaitement, des tenues pratiques, un tissu pour allaiter discrètement en public, des coussinets ou des coupelles d’allaitement. Si bébé prend le biberon, il vous faudra évidemment quelques biberons avec des tétines de rechange, un goupillon, un chauffe-biberon. Aujourd’hui, les spécialistes ne recommandent plus de stériliser les biberons systématiquement. Libre à vous de vous procurer un stérilisateur.

  • Dans sa chambre, vous installerez un lit parfaitement sécurisé et adapté : il doit être stable, propre, aéré. Le matelas doit être adapté au format du lit pour éviter qu’il n’existe d’espace dans lequel bébé pourrait se coincer la tête. Libre à vous de choisir pour ses premières semaines, un berceau, un couffin ou un lit à barreaux ou sans barreaux.

Selon la saison à laquelle naît votre bébé, vous délaisserez les couvertures et les couettes au profit d’une turbulette adaptée à l’âge de votre enfant et à la saison ou d’un surpyjama. En été, un simple body peut suffire. Si vous utilisez une moustiquaire, il faut veiller qu’elle ne traîne pas dans le lit et que l’enfant ne puisse l’attraper en aucun cas. Les spécialistes déconseillent l’utilisation d’un tour de lit.

Il vous faudra aussi une armoire ou une commode pour ranger ses affaires et une table à langer. Certains éléments combinés existent. Mais la table à langer doit être très stable, large et pratique. Tous les produits de toilette doivent pouvoir être rangés à portée de main. Les chutes des tables à langer sont des accidents fréquents et graves.

Pour la décoration, faites-vous plaisir selon vos goûts et votre budget ! Éviter toutefois d’utiliser des produits toxiques : certaines peintures respectent mieux l’environnement et bannissez tout objet coupant, pointu ou pouvant être avalé !