3 signes qu'il faut se rendre à la maternité

Lorsque l'on va devenir maman, surtout pour la première fois, il est parfois difficile de savoir quand il faut se rendre à la maternité. Entre fausse alerte et stress, comment s'y retrouver ? Quels sont les signes ?


maternité

Vous avez perdu les eaux

Même si ce phénomène n'est pas forcément directement lié à des contractions. Il est important de vous rendre à la maternité au moment où vous perdez les eaux. Peu importe le stade de votre grossesse, il faut impérativement s’y rendre. En effet, le risque d’infection augmente après la rupture de la poche.

De surcroît, la perte des eaux est souvent le signe d'un travail qui se lance, mieux vaut donc ne pas tarder et se faire encadrer par une équipe médicale. Voici quelques réflexes à adopter si la poche des eaux se rompt :

  • Il ne faut surtout pas paniquer et se détendre
  • Portez une serviette hygiénique ou une serviette de bain si l’écoulement est trop fort, histoire ne pas être trop mouillée jusqu’à l’arrivée à la maternité

A savoir : certaines femmes ne perdent pas les eaux, le travail commence sans qu’elles s’en rendent compte. Dans ce cas, les sages-femmes vont procéder à une rupture artificielle de la poche. Cette procédure n’est pas du tout douloureuse, contrairement à ce que l’on peut penser.

Vous avez des saignements

Si vous remarquez des saignements, rendez-vous rapidement à la maternité. Ces saignements peuvent avoir plusieurs causes :

  • Un problème au niveau du placenta, lorsque le placenta se décolle des parois de l’utérus ou quand il recouvre l’ouverture du bassin
  • Le travail débute, dans ce cas-là, les saignements sont vraiment minimes

Il vaut mieux vérifier avec une équipe de spécialistes que votre bébé va bien et que cela n'est que le signe d’un accouchement imminent.

Dès votre arrivée à la maternité, n’hésitez surtout pas à préciser :

  • La durée des écoulements de sang
  • L’intensité
  • La couleur du sang
  • D'éventuels autres symptômes présents

Vous avez des contractions rapprochées

Il existe deux types de contractions : les contractions de Braxton-Hicks et les vraies contactions.

Les contractions de Braxton-Hicks sont de fausses contractions. Elles peuvent survenir tout au long de la grossesse. Contrairement aux vraies contractions, vous n’avez pas besoin de vous rendre à la maternité. Elles vont s'estomper avec le temps.

Les vraies contractions se expriment par des fortes douleurs au niveau du bas-ventre et du bas du dos. Elles sont régulières et deviennent de plus en plus intenses.

Lorsque vous commencez à avoir des contractions régulières, il est important de commencer à noter l'espacement entre chacune d'elles. Quand vous arrivez au moment où vos contractions (4 ou 5 à la suite) sont espacées de 5 à 10 minutes, c'est signe que votre col de l'utérus commence à s'ouvrir. Elles durent généralement 30 secondes environ. Rendez-vous rapidement à la maternité, le travail commence !

Si vous n'êtes pas certaine de pouvoir identifier vos contractions, n'hésitez pas à lire notre article sur le sujet.