Date d'accouchement : le dépassement du terme

On parle de dépassement du terme lorsque la grossesse se prolonge anormalement, c'est-à-dire au-delà de 42 semaines d'aménorrhée soit 294 jours.


Date d'accouchement : le dépassement du terme

Utilisez l'outil en ligne pour calculer votre date d'accouchement

Le diagnostic du dépassement du de la date d'accouchement n'est pas facile à formuler parce que vous n'accouchez pas forcément toutes au bout de 38 semaines de gestation, chacune étant réglée par sa propre horloge biologique.

Et puis, ne perdez pas de vue que la date d'accouchement donnée par votre gynécologue ou sage-femme est une date approximative. C'est une date théorique calculée en fonction de plusieurs paramètres. Et personne au monde ne connaît à l'avance, le jour exact de votre accouchement.

Enfin, impatientes de voir notre petit ange et d'en finir avec ce ventre décidément encombrant, aucune d'entre vous ne se dit qu'elle va accoucher avec une semaine de retard. Et si rien ne se passe le jour prévu, vous êtes désorientées, ce qui est tout à fait légitime.

Pendant ces quelques jours de patience, l'évolution de votre grossesse doit être étroitement surveillée.

Le dépassement de la date d'accouchement, les dangers pour bébé

Parce que votre placenta, véritable usine d’échanges entre vous et votre bébé, fournit jusqu’à terme, et seulement jusque là, l’oxygène et les nutriments qui lui sont nécessaires. Au-delà du terme, le placenta vieillit et fonctionne moins bien et les apports à votre bébé deviennent insuffisants, ce qui provoque une souffrance fœtale.

Le bébé souffre très vite de déshydratation et peut être prit de malaises en raison de carences en sucre et en calcium. Mais le plus redoutable pour lui, c’est le manque d’oxygène.

Le monitoring lors du dépassement de la date d'accouchement

Tous les deux jours, vous devrez faire un monitoring qui enregistrera le rythme cardiaque de votre bébé. Un capteur, placé sur votre ventre, permet de retracer sur un papier millimétré le rythme cardiaque de votre bébé et de s’assurer qu’il se porte très bien. C’est la répétition de ralentissements qui alerte l’infirmière et qui est interprétée comme un rythme anormal.

L'amnioscopie pour prévenir un dépassement de la date d'accouchement

L’amnioscopie consiste à examiner l’aspect du liquide amniotique en introduisant un petit tube, muni d’une lampe éclairante, dans votre vagin. L’amnioscopie permet donc de savoir si votre grossesse se prolonge normalement ou non.

Lorsque le liquide devient plus opaque, cela signifie que le fœtus a rejeté du méconium, signe de mauvais échanges entre la mère et son enfant. Dans ce cas, l’accouchement est déclenché séance tenante.

L'échographie comme contrôle lors d'un dépassement de la date d'accouchement

L’échographie permet d’évaluer votre quantité de liquide amniotique. S’il diminue trop, votre bébé est en danger et l’accouchement est déclenché sans attendre.

Le déclenchement de l'accouchement après la date d'accouchement

Si le dépassement excède 42 semaines d’aménorrhée, l’accouchement sera déclenché artificiellement, comme pour l’accouchement programmé. Certaines maternités le déclenchent systématiquement après 1 semaine ou parfois 4 jours de retard.

Si votre bébé est vraiment en terme dépassé, une césarienne sera généralement pratiquée parce que, ayant poursuivi sa croissance in utero, il est souvent beaucoup plus gros qu’un bébé né à terme.

Votre bébé peut avoir un aspect un peu inhabituel, il n’a plus de vernis protecteur sur sa peau qui est sèche et fripée, ses cheveux et ses ongles sont particulièrement longs et son crâne est plus ossifié.