Accouchement à domicile: pour qui et quelles sont les conditions?

L’accouchement à domicile est une option rarement choisie par les futures-mamans. Quelles sont les conditions pour qu'un accouchement à domicile se déroule bien ?


Accouchement à domicile

L'accouchement à domicile n'est plébiscité que par 1% des mamans en France. C’est peut-être en raison des progrès techniques et des transformations sociales. Pourtant, il peut être rassurant pour la maman qui évolue dans un environnement familier. Cependant certaines conditions sont requises pour qu'un accouchement à domicile se déroule dans les meilleures conditions :

La maman et le bébé doivent être en bonne santé pour un  accouchement à domicile 

Dans le cas de mamans souffrant d'hypertension ou de diabète par exemple, il est fortement conseillé d'accoucher dans une maternité. En effet, les risques de complications sont réels.

De même des problèmes tels qu'un retard de croissance intra-utérin, une pré-éclampsie ou un placenta prævia (lorsque le placenta est localisé tout près du col de l'utérus) empêchent la maman d'accoucher naturellement.

Le bébé ne doit pas se présenter par le siège

Un bébé se présentant par le siège complique l'accouchement. C’est pourquoi il est nécessaire dans ce cas de se déplacer à la clinique ou à l'hôpital, surtout s'il s'agit du premier enfant.

Le cas de figure des grossesses multiples

Qui dit grossesse multiple dit grossesse à risque. Dans ces conditions, il peut être difficile d'accoucher naturellement. Ce n'est pas totalement impossible mais certaines conditions doivent être prises en compte :

  • la grossesse doit être à son terme ou très proche,
  • le premier bébé doit avoir la tête en bas,
  • le poids des bébés suivants doit être inférieur, égal ou très proche du premier.

De même, il ne doit y avoir aucune détresse fœtale observée chez les bébés. Enfin les mamans qui ont eu recours à une césarienne dans les 18 à 24 mois précédant la naissance des jumeaux (ou plus) empêche l'accouchement naturel.

Un suivi médical de grossesse régulier

Il est impératif que la sage-femme en charge de l'accouchement à domicile effectue un suivi médical tous les mois et plus souvent encore en fin de grossesse.

De même, il est conseillé de procéder à deux visites chez le médecin (une en début de grossesse et une à la fin) et de faire une échographie à la fin de la grossesse pour détecter un éventuel cas de placenta prævia.

Contrairement aux idées reçues, l'âge de la mère n'est pas une contre-indication pour accoucher naturellement. Il n'y a pas besoin d'avoir une grande maison étant donné que l'accouchement à domicile ne requiert pas beaucoup d'espace. Il faut simplement qu'il y ait de l'eau courante et un téléphone en cas de problème.