L'accouchement à domicile

90% des naissances dans le monde se font à domicile. En France, il reste encore assez marginal, puisqu'il ne concerne qu'1% des naissances. Qu'est-ce donc que l'accouchement à domicile? Comment se passe-t-il? Et pourquoi choisit-on ce type d'accouchement?


L'accouchement à domicile

Qu'est-ce que l'accouchement à domicile ?

L'accouchement à domicile, aussi appelé AAD, est un accouchement qui à lieu au domicile de la femme enceinte. Si certaines femmes sont rassurées par la médicalisation, d'autres préfèreront largement de vivre dans un environnement familier. Certaines femmes enceintes vont même jusqu'à pratiquer un accouchement non assisté, ou ANA, qui se déroule donc sans la présence d'une sage-femme. Le choix d'un ANA se fait lorsque la femme n'a pas le temps par exemple de partir pour la maternité ou bien si elle décide tout simplement d'accoucher seule et sans aide.

Pourquoi accoucher à domicile?

En France, les mères sont en effet libre de choisir où et comment elles veulent donner naissance. Il n'y a que le médecin qui peut refuser cependant de pratiquer l'accouchement à domicile, et dans ce cas, il indiquera un médecin ou une sage-femme pratiquant ce type d'acte. Ceci étant, peu de médecin acceptent de le faire à domicile.  

Des femmes choisissent de le faire à domicile pour ne pas être surmédicalisée. D'autres le choisiront parce qu'il permet de vivre ce moment dans un endroit familier et plus sécurisant. Certaines encore le préfère à celui pratiqué en maternité, parce qu'elles veulent garder la possibilité de se déplacer, de se nourrir et de choisir leur positions, et surtout elles ne veulent pas accoucher sur une table de travail. Enfin des femmes préfèrent le pratiquer à domicile car l'après accouchement à domicile favorise le repos et le bonheur d'être déjà à la maison avec son bébé. Il a même été démontré que le nombre de dépression post-partum après un accouchement à domicile était inférieur à celui après un accouchement en maternité.

Comment se passe un accouchement à domicile?

Il faut d'abord préciser qu'un accouchement à domicile ne peut se faire que si la naissance ne présente aucun risque particulier connu, c'est-à-dire si elle est "physiologique". Sont donc exclus de ce type d'accouchement, toutes les naissances difficiles. Si une complication survient au cours de la grossesse, ou à proximité de l'accouchement, la naissance aura lieue à la maternité.

Ensuite, si la naissance peut avoir lieu à domicile, il faudra prendre rendez-vous avec une sage-femme pratiquant ce type d'acte et la voir après régulièrement. Les rencontres peuvent aider alors à mettre en place le projet et à se connaître. 

En milieu de grossesse, il ne faut pas hésiter à constituer un dossier en maternité afin d'avoir une solution de replis en cas de besoin le jour J. Il est important d'effectuer les deux dernières visites mensuelles et la consultation pré-anesthésie en maternité. Les rencontres avec votre sage-femme continuent bien entendu en parallèle.  

Comme un accouchement classique, prévoyez tout le matériel nécessaire à déployer le jour J. Ainsi, trouvez où vos autres enfants seront le jour J, renseignez vous sur comment joindre votre sage-femme si le travail commence de nuit, choisissez la bonne pièce où vous accoucherez et préparez la à l'avance, et surtout n'hésitez pas à poser toutes les questions qu'il faut à la sage-femme qui s'occupera de vous, afin que tout se passe bien le jour J

Le jour J, naturellement, lors d'un accouchement à domicile, il n'y a pas de péridurale. Le médecin ou la sage-femme qui a suivi la grossesse viendra avec un kit de réanimation pour l'enfant et la mère au cas où, ainsi que des produits de perfusion permettant de faire face au complications possibles et d'un appareil de monitoring portatif qui permet de suivre l'état cardiaque du bébé au cours de la naissance. Les parents fournissent serviettes, bassines et compresses. 

Les éventuels risques à accoucher à domicile

Il est très important que vous puissiez avoir une solution de replis à la maternité. Les sages-femmes ou médecins pratiquant ce genre d'acte pourront vous indiquer un établissement partenaire où vous pourrez vous préinscrire et accepter une contre-visite de contrôle. Prévoyez aussi un transport d'urgence, en prenant contact par exemple avec une société d'ambulances, prête à intervenir le jour de l'accouchement.

Il est nécessaire de prévoir tous ces dispositifs car les risques existent comme dans tout accouchement. Au cours de l'accouchement à domicile, une césarienne peut s'avérer nécessaire ou bien une hémorragie peut se déclarer et il faut être capable dans ces cas là d'agir vite.

Si votre accouchement à domicile est préparé soigneusement, sérieusement et est encadré par une sage-femme ou un médecin compétent, il n'y a pas plus de risque que dans un accouchement dit classique.