La naissance d’un bébé lotus : Qu’est-ce que c’est ?

La naissance lotus est une pratique inspirée de l’Inde qui consiste à ne pas couper le cordon ombilical qui relie le nourrisson à son placenta lors de l’accouchement. 


La naissance d’un bébé lotus : Qu’est-ce que c’est ?

L’enfant reste donc à la naissance avec son cordon jusqu’à sa tombée naturelle au bout de quelques jours (comptez entre 3 à 10 jours en moyenne). Bien évidemment, cette pratique nécessite une grande attention car celui-ci ne doit pas s’infecter. Les jeunes parents doivent y apporter des soins quotidiens pour éviter le pourrissement du cordon.

Mais une question subsiste ! Quels sont les bienfaits de cette pratique ? Pourquoi l’enfant devrait il naitre par le principe du lotus plutôt que de manière traditionnelle ?

D’après les croyances et avis récoltés, la séparation du lien de 9 mois  entre la maman et le bébé créerait un sentiment de brutalité pour l’enfant, ce qui amène a générer du stress et de l’angoisse chez lui. Cela aurait donc une vertue apaisante à la naissance pour le jeune enfant. De plus, le nombril du bébé serait plus propre et aurait une guérison plus rapide s’il tombe par ses propres moyens.

Les médecins sont d’ailleurs peu conciliants par rapport à cette manière de naitre et ne souhaitent pas la pratiquer en grande majorité. Leurs avis sont basés sur le fait qu’aucune preuve scientifique n’a été encore apportée aux bienfaits de la naissance Lotus.

Nombreux sont les spécialistes mettant en avant le fait que cette pratique apporte ni méfait, ni bienfait à la naissance du bébé par des preuves scientifiques !

De plus, il est compliqué de trouver un spécialiste pratiquant cette façon de faire. Elle est impossible en maternité car un placenta à l’air libre présente un risque d’infections qui pourrait se propager dans tout l’établissement. Cette technique est donc envisageable uniquement pour les accouchements à domicile.

Nous vous invitons à vous renseigner auprès de votre médecin ou d’un spécialiste pour obtenir plus d’informations sur le sujet.