L'accouchement de jumeaux : comment se déroule-t-il ?

L'accouchement de jumeaux est un accouchement qui sort de l'ordinaire, souvent un peu plus médicalisé. Comment s'y préparer ?


L'accouchement de jumeaux : comment se déroule-t-il ?

Le lieu de l'accouchement d'une grossesse de jumeaux est particulièrement important, car il s'agit d'assurer votre sécurité et celles de vos deux enfants, en cas de complications.

Les grossesses de jumeaux se terminent souvent par un accouchement prématuré parce que l'utérus, étant plus facilement distendu par la présence de deux bébés, il se contracte plus facilement en fin de grossesse. C'est pourquoi, si vous accouchez à moins de 37 semaines d'aménorrhée, un pédiatre est présent pour pouvoir immédiatement prendre en charge vos deux bébés prématurés.

Si l'accouchement ne s'est pas déclenché prématurément, il est presque toujours programmé vers la 38ème semaine d'aménorrhée, afin que l'équipe médicale au grand complet soit présente et prête à agir si besoin est.

Votre gynécologue décidera de vous laisser ou non accoucher par voies naturelles après une radio de votre bassin et une échographie montrant la position du bébé situé en bas.

  • Votre bassin doit avoir les dimensions et une forme compatible avec le passage des bébés. Ces dimensions sont connues grâce à une radio de votre bassin.
  • Les positions in utero conditionnent le mode d'accouchement. En cas de présentation du siège du premier bébé, le gynécologue ou la sage-femme préfère recourir à la césarienne en raison des risques liés à un accouchement particulièrement long et éprouvant. De plus, si les deux jumeaux sont dans la même poche, il y a un risque d'accrochage entre eux.

La césarienne est décidée dans presque la moitié des naissances de jumeaux, ce qui a permis de diminuer considérablement le risque de complications la maman et les jumeaux La péridurale est vivement conseillée car :

  • Elle permet, si une complication survient, de procéder à une césarienne de dernière minute, tout en vous permettant d'assister à la naissance.
  • Il n'est pas rare que la manière dont se présentent les jumeaux ou la position d'un membre ou d'un des cordons ombilicaux entraînent des accouchements plus compliqués avec un temps de travail plus long.

Il s'écoule généralement moins de 15 minutes entre la naissance des deux jumeaux. La naissance du premier jumeau se déroule comme celle d'un bébé unique. C'est souvent le plus gros bébé qui naît le premier.

Après avoir coupé le cordon ombilical, le gynécologue ou la sage-femme vérifie la présentation du second jumeau qui, se trouvant moins à l'étroit, a la possibilité de se mettre transversalement. Si c'est le cas, le gynécologue ou la sage-femme, va extraire le bébé par des manœuvres intra-utérines après avoir percé la poche des eaux si elle est toujours présente.

L'échographie permet de surveiller sa présentation et son éventuel changement de position. Le monitoring permet de détecter une souffrance fœtale. Dans ce cas, une césarienne doit être pratiquée d'urgence.

En l'absence de complications, le second jumeau sort beaucoup plus facilement que le premier parce que le chemin a déjà été fait.

L'expulsion du placenta souvent fort volumineux ou des deux placentas, demande au gynécologue ou à la sage-femme d'être particulièrement attentifs aux problèmes d'hémorragies. Une perfusion d'ocytocine sera mise en route pour donner des contractions utérines et accélérer le décollement du placenta.

Il arrive fréquemment qu'une révision utérine ou une délivrance artificielle soit pratiquée à cause de l'utérus qui est surdistendu et donc qui se contracte et se rétracte moins bien. L'examen de la masse placentaire permet également de savoir s'il s'agit de vrais ou de faux jumeaux.