Accouchement : quand faut-il déclencher l’accouchement ?

Bébé se fait attendre ? Non seulement vous commencez à vous impatienter… mais surtout vous vous inquiétez. Faut-il provoquer la naissance de bébé ?


Accouchement : quand faut-il déclencher l’accouchement ?

Le terme de la grossesse est dépassé et vous craignez pour la santé de bébé. Les médecins estiment que le terme de la grossesse est dépassé lorsque se sont écoulées 41 semaines d’aménorrhée. A ce stade-là de votre grossesse, votre bébé ne souffre pas mais il risque de pâtir du vieillissement du placenta. On va encore attendre une semaine supplémentaire, voire 10 jours, avant d’inviter bébé à faire le grand pas !

Une femme enceinte qui a dépassé le terme de sa grossesse fera l’objet d’une surveillance plus étroite. A la date estimée de la naissance de bébé, elle a rendez-vous à la maternité. Un examen du col est effectué pour évaluer sa maturité. Bébé aussi est observé ! Remue-t-il bien ? Un monitoring sera effectué pour mesurer son rythme cardiaque.

Maman et bébé sous étroite surveillance

Grâce à une échographie, le médecin vérifie que la quantité de liquide amniotique est suffisante. Un examen plus poussé par amnioscopie (si le col est déjà ouvert) vérifie la couleur du liquide amniotique. Si tous les voyants sont au vert, vous rentrez chez vous. On vous demandera alors de revenir très régulièrement, tous les jours ou tous les deux jours, pour effectuer les mêmes tests. Si un voyant est rouge, l’accouchement est déclenché.

On déclenche un accouchement qu’on commence à parler de souffrance fœtale : bébé ne souffre pas forcément mais il n’est plus dans un environnement optimal ou il est en danger. Dans ce cas-là, l’accouchement est  provoqué. Mais en fonction du degré d’urgence de la situation, les médecins préfèreront pratiquer une césarienne.

Pour des raisons de convenance, certaines femmes préfèrent que leur accouchement soit déclenché. Mais attention, déclencher un accouchement n’est pas un acte anodin. Si le col de l’utérus est mûr, une perfusion d’ocytocine est posée et la poche des eaux est rompue. S’il ne l’est pas, des hormones (prostaglandines) sont insérées dans le vagin (gélules ou gel). L’accouchement peut être rapide mais il peut aussi aboutir à une césarienne.