Des mamans connectées à leur bébé grâce à la réalité virtuelle

La polyclinique Jean Villar à Bordeaux a sauté le pas du numérique en connectant mamans et bébés via réalité virtuelle.


Des mamans connectées à leur bébé grâce à la réalité virtuelle

Après neuf mois de grossesse, mais surtout d’impatience, la première envie d’une nouvelle maman et généralement de pouvoir serer son nouveau-né dans les bras. Comme on dit, « après l’effort, le réconfort » ! Le premier câlin entre mère et enfant est effectivement un moment extrêmement fort pour la maman, qui lui permet de tisser les premiers liens avec sa progéniture.

Malheureusement, toutes les nouvelles mères n’y sont pas autorisées… Dans le cas d'accouchement par césarienne, le bébé est directement pris en charge par l’équipe médicale, quant à la mère, elle est amenée en salle de réveil. Maman et bébé sont donc séparés, et cette situation n’est pas toujours simple à vivre pour les nouvelles mamans. « J’ai vécu ça pour mon premier fils il y a quatre ans, c’est très difficile. La séparation est dure. Sur le moment, j’ai fait une chute de tension à six ! On se pose beaucoup de questions », se souvient Nadège. Elle assure avoir eu l’impression ce jour-là qu’on lui « amputait quelque chose ».

Face à ces situations peu agréables et récurrentes, le gynécologue obstétricien Docteur Renaud Benichou a décidé de s’appuyer sur la technologie : « J’ai proposé à la direction d’utiliser la réalité virtuelle après les césariennes car aujourd’hui, les mamans veulent être tout le temps avec leur bébé. »

Ainsi, après avoir été placée en salle de réveil, la maman est équipée d’un casque de réalité virtuelle. La maman voit alors apparaitre en direct des images de son bébé et de son conjoint (ou de l’infirmier qui s’occupe du nouveau-né). Cela est possible grâce à l’installation d’une caméra dans la chambre du nourrisson.

Ce nouveau système ne semble faire que des heureuses. Nadège a pu en profiter il y a moins d’un mois lors de l’accouchement de sa dernière fille. Elle a décrit ce moment virtuel comme « merveilleux et exceptionnel ».  « C’était comme si elle et Guillaume [son mari] étaient à côté de moi dans la même pièce, il pouvait même me parler. C’était tellement émouvant et très rassurant pour moi. » L’utilisation de la réalité virtuelle dans le cadre de l’accouchement s’inscrit donc véritablement dans le parcours pour le bien-être des mamans. Elle permet de maintenir l’unité familiale, tout en réduisant l’angoisse de la séparation.

Photo : 20minutes.fr