Accouchement : les positions pour soulager la douleur des contractions

Les contractions sont redoutées les femmes enceintes. Mais certaines positions permettent de soulager les contractions pendant le travail.


positions contractions

Le grand moment approche : la naissance de bébé est imminente. Mais avant de rencontrer votre bébé, il faut passer par la phase du travail et donc des contractions… Les contractions qui permettent au col de s’ouvrir et de s’effacer et à bébé de descendre sont souvent douloureuses. Même si l’intensité de la douleur est variable d’une future maman à une autre.

Savez-vous que certaines positions permettent de mieux supporter les contractions ? Un coussin de maternité ou un polochon et un swiss ball peuvent vous aider à trouver une position plus confortable.

Les positions pour soulager les contractions :

Position assise :

Installez-vous sur un coussin de maternité et calez les extrémités sous vos genoux. Expirez profondément sur chaque contraction.

Assise sur un ballon :

Il existe plusieurs diamètres de ballon : selon votre taille, choisissez celui qui sera le plus confortable pour vous. Asseyez-vous sur le ballon et « jouez » à vous balancer doucement et à votre rythme ! Vous mobilisez ainsi votre bassin, le rendez plus souple et facilitez l’avancée de bébé. Sans oublier que vous vous relaxez !

Sur le dos :

Allongée sur le dos, placez un coussin sous la nuque et les bras de façon à ouvrir votre cage thoracique et libérer votre cage thoracique. Pliez les jambes, rapprochez les pieds de vos fesses et placez un autre coussin sous les genoux. Le dos n’est pas cambré.

Sur le côté :

Allongez-vous sur le côté, placez une extrémité de votre coussin de maternité ou de votre polochon sous votre tête et le reste du coussin positionné le long de votre corps. La jambe près du sol reste tendue. L’autre est pliée de façon à faire un angle à 90 ° avec la hanche : cette position permet de ne pas cambrer le dos.

Accroupie :

Lorsque les contractions deviennent fortes, accroupissez-vous, les jambes bien écartées pour laisser de la place au ventre, les talons à plat dans la mesure du possible. De vos mains, accrochez-vous à un support (table, dossier de fauteuil, rebord d’une baignoire) pour étirer le dos sans le cambrer et maintenir votre équilibre.

D'autres positions pour soulager les contractions :

A quatre pattes :

Comme un chat, mettez-vous à quatre pattes et mobilisez votre dos : dos rond, retour en position normale et recommencez, alternez. Restez sur la position dos rond en poussant dans les bras lorsque vous sentez une contraction et expirez lentement. L’écartement des jambes est plus grand que la largeur du bassin pour laisser toute la place au ventre.

Le quatre pattes aménagés :

Vous êtes à quatre pattes mais au lieu de prendre appui sur vos mains, vous reposez le haut du corps sur votre ballon de gym (swiss ball). De cette façon, vous pouvez facilement mobiliser votre dos mais aussi favoriser des étirements et travailler sur la respiration. Evitez de cambrer le dos.

Dans la même position, vous pouvez rapprocher les fesses des talons : dans ce cas, il sera peut-être plus confortable pour vous de poser un coussin sur vos talons et vos chevilles pour venir vous assoir dessus tout en maintenant un étirement du dos. Autre variante de cette position, les jambes sont encore plus écartées. Vos fesses reposent sur un coussin de maternité plié en deux (ou sur plusieurs coussins) et le haut du corps repose alors sur le ballon. Vous pouvez alors balancer doucement le haut du corps.

Suspendue :

Cette position peut être effectuée avec votre conjoint mais mieux vaut l’avoir répétée avant le début du travail pour se sentir en confiance. Passez une longue écharpe autour du cou du papa, saisissez-la fermement dans vos mains et accroupissez-vous, laissez-vous doucement partir en arrière, pliez les jambes pour atteindre la position accroupie. Votre bassin est dans le vide et l’étirement est total ! Vous pouvez adapter cette position en vous accrochant à une table par exemple.

Semi-penchée :

Lorsqu’une contraction arrive, penchez-vous en avant, reposez le haut du corps sur un meuble haut (table, buffet) ou demandez au papa (ou à la sage-femme) de soutenir de votre haut du corps de ces bras. Toutes ces positions favorisent l’étirement et permettent de mieux respirer. Elles seront d'autant plus efficaces si vous avez travaillé votre respiration et si vous les avez répétés plusieurs fois pendant votre grossesse : entraînez-vous !

Dans tous les cas, ne perdez pas de vue que cette douleur a un sens, elle est nécessaire à l’avancée de bébé : chaque contraction vous rapproche cet instant magique : la naissance.