Contractions : savoir les identifier

Pendant la grossesse, une femme enceinte est sujette à ressentir plusieurs types de contractions qu’il n’est pas toujours facile à identifier.


Contractions : savoir les identifier

Les contractions sont des douleurs soudaines liées à la contraction de l’utérus et faisant durcir votre ventre. Pour savoir s’il s’agit d’une contraction ou non, allongez-vous sur le dos, et essayez d’enfoncer le bout de vos doigts dans votre ventre. Si ce geste est impossible, alors vous venez de ressentir une contraction.

Les contractions de Braxton Hicks

Les premières contractions peuvent apparaître vers le 4ème mois de grossesse. Dénommées « contractions de Braxton Hicks », elles sont indolores et ne sont pas régulières. Elles sont une préparation de l’utérus aux douleurs de l’accouchement avant que le travail ne démarre réellement. Elles sont dues à l’hormone d’ocytocine, et font partie d’une étape normale dans le déroulement de la grossesse. Et toutes les futures mamans ne les ressentent pas. Par contre, elles peuvent faire peur notamment parce que leur intensité augmente au fil des mois. Cependant, si vous marchez, si vous vous couchez ou si vous changez de position, elles vont avoir tendance à disparaître.

Conseils

Si vous ressentez des contractions de Braxton Hicks et que cela crée de l’inconfort, n’hésitez pas à marcher ou à changer de position. Ce qui est important est de rester calme lorsque vous ressentez les contractions. Prenez le temps de vous reposer, de vous relaxer, de boire ou de vous faire masser. Buvez également beaucoup d’eau tous les jours et ce même si vous ne ressentez aucun inconfort au cours de votre grossesse.

Apprenez également à les identifier. Certaines femmes savent très bien identifier les contractions de Braxton Hicks, notamment si elles ont déjà vécu une grossesse. S’il s’agit de votre premier enfant, il existe des petites astuces pour savoir les repérer : en plaçant vos mains sur votre ventre par exemple, vous pourrez sentir les contractions. En effet, au toucher votre ventre sera très dur et se relaxera au bout de quelques secondes. Et contrairement aux contractions ressenties lors du travail, elles disparaîtront si vous marchez, si vous vous relaxer ou si vous changez simplement de position.

Le vrai travail

Le vrai travail est détectable par des contractions régulières, de plus en plus rapprochées au fur et à mesure que la naissance se rapproche. De plus, elles augmenteront si vous marchez et dureront de plus en plus longtemps au cours du travail. De manière générale, les vraies contractions vont provoquer un réel inconfort, une douleur dans le bas ventre ou le dos. Elles peuvent également provoquer une pression dans le bassin et donner la sensation de crampes menstruelles ou dues à une diarrhée.
En termes de durée, contrairement aux contractions de Braxton Hicks, les vraies contractions durent de 30 à 70 secondes – une minute en moyenne. Les signes qui annoncent donc le début du travail sont des contractions toutes les 5 à 10 minutes ou moins, plus de cinq contractions par heure, une douleur répétitive dans le dos ou le bas ventre, une pression dans le bassin ou le vagin, des crampes, des saignements, ou encore des nausées.

Bien entendu, chaque femme ressent les contractions différemment, aussi il est tout à fait possible que vous ne ressentiez pas l’un ou plusieurs de ces symptômes.

En cas de doute ou de vraies contractions : que faire ?

Si vous avez des doutes, ou si vous pensez que vous avez de vraies contractions, n’hésitez pas à contacter votre médecin, afin de prendre conseils. Votre médecin sera à même de vous dire si oui ou non vous ressentez de vraies contractions et si donc le travail a commencé. 

photo : http://images.parenting.mdpcdn.com/