Comment bébé vit l’accouchement ?

Au cours de l'accouchement, la maman passe par de nombreuses phases physiques et mentales, la douleur, l’anxiété, la joie… Qu’en est t’il de notre bébé ?


bébé accouchement

L’accouchement est une épreuve marquante et souvent douloureuse. Même si elle sort vite de l'esprit une fois bébé dans nos bras. Durant le travail, avant d’avoir rencontré son enfant, la maman se concentre sur elle-même, sa douleur et les efforts à fournir pour aider son bébé à voir le jour.

Personne ne se souvient de sa naissance. Mais vous vous êtes sûrement déjà demandé ce que l’on pouvait ressentir à ce moment-là. Est-ce que l’on souffre ? Que se passe-t-il exactement pour le bébé qui naît ?

Bébé se prépare à sa naissance

Avant l'accouchement, bébé se prépare, car la nature est bien faite... Effectivement, il va s'alimenter en absorbant une très grande partie des éléments nutritifs se trouvant dans le liquide amniotique et apporté par le placenta. Toute cette préparation pour bébé, se passe quelques heures avant l'accouchement. Pour diminuer votre douleur au moment du travail, bébé va produire massivement en amont de l'endorphine.

Des premiers signes du travail à la sortie

Durant les 9 mois de gestation, le bébé vit suivant un cycle d’éveil et de sommeil. Eh bien, si le travail se déroule normalement, ce cycle n’est pas perturbé et bébé continue de vivre paisiblement malgré votre souffrance. En effet, les contractions de l’utérus ne perturbent pas bébé et son rythme cardiaque en témoigne.

Cependant, il est dérangé au moment de l’expulsion par un stress important. Ses taux d’adrénaline et de cortisol augmentent considérablement pour lui donner la force de sortir. Pas de panique ! Comme pour vous, tout est vite oublié lorsqu’il vous rencontre. Cependant, il arrive parfois que l’accouchement soit plus compliqué que prévu. On entend quelquefois parler de « souffrance fœtale ». Le mot n’est pas vraiment adapté puisque cela concerne une oxygénation défaillante du bébé et non pas une douleur.

Les médecins s’accordent à dire que lors des accouchements difficiles, les bébés ressentent plus de l’angoisse que de la douleur. Pour ce qui est des extractions artificielles, à l’aide d’une ventouse ou de forceps, elles causent de la douleur au bébé. Concernant la césarienne, elle crée un stress supplémentaire qui est souvent la traduction de celui de la maman.

Accouchement : Un traumatisme sur le long terme ?

Des études psychologiques ont été menées sur le sujet, mais les informations récoltées sont difficiles à interpréter. Personne ne se souvient consciemment de sa naissance. De plus, les professionnels s’accordent à dire que ce qui compte vraiment, peu importe les conditions dans lesquelles un enfant est né, c’est l’amour de ses parents.

Comme vous avez pu le voir, on ne parle presque jamais de la naissance au regard de bébé, comme si son rôle importait peu. Et pourtant... le fœtus collabore activement au cours de l'accouchement.

N’appréhendez pas trop le jour de votre accouchement, afin de ne pas créer de stress inutile. Souvenez-vous simplement que vous serez bien entourée et que votre bébé se portera pour le mieux si vous lui donnez de l’amour et de l’attention.