Accouchement : comment gérer la douleur ?

Les femmes enceintes la redoute : la douleur lors de l'accouchement. Elle peut être perçue de façon très différente selon les femmes. On revient sur l'origine de la douleur et vous donne des clés pour mieux la gérer.


Accouchement : comment gérer la douleur ?

Le ressenti de la douleur

La douleur est une notion totalement subjective. Chacun la ressent et la qualifie selon sa propre physiologie et sa propre histoire personnelle.

Suivant que vous êtes plus ou moins sensible, plus ou moins nerveuse, plus ou moins fatiguée, vous ressentirez plus ou moins la douleur provoquée la contraction. Et à douleur égale, certaines feront une grimace, d'autres serreront la main de leur compagnon plus fort et les dernières supplieront pour avoir une péridurale.

Les causes de la douleurs

  • Des contractions de l’utérus qui s’enchaînent les unes après les autres. Or tout effort musculaire intense provoque une forte douleur. De plus, l’effort étant de longue durée ( plusieurs heures ), la douleur est amplifiée.
  • La dilatation du col de l’utérus ajoute sa part de souffrance car c’est une zone très dense en terminaisons nerveuses nociceptives, d’où l’arrivée d’un maximum d’informations négatives au cerveau.
  • Du passage du bébé dans le bassin, tout à la fin de l’accouchement. Il provoque une distension des muscles du périnée ainsi qu’un écartement du vagin et de la vulve.
  • Si le crâne de votre bébé appuie sur votre sacrum, votre nerf sciatique ou votre nerf crural, cela comprime vos nerfs et provoque une douleur très difficile à supporter.
  • La douleur diminue dès que votre bébé a sorti sa tête. Encore une ou deux contractions et le voilà dans vos bras. Il ne vous reste alors plus qu’un vague souvenir de ce que vous venez d’endurer.
  • La peur de ne pas y arriver, d’avoir mal, de mourir ou que votre bébé n’aille pas bien. Or plus vous avez peur, plus vous ressentez l’aspect négatif des contractions.
  • A cause du stress, votre organisme sécrète de l’adrénaline qui inhibe la production d’endorphines et accentue ainsi la perception de la douleur.

Comment mieux gérer la douleur ?

Une bonne préparation à l’accouchement contribue largement à diminuer la douleur parce que les informations claires et précises que vous allez recevoir, les exercices respiratoires et musculaires vous aideront à mieux vous connaître et à trouver un certain degré de sérénité.

Ne vous laissez pas impressionner par les nombreux récits apocalyptiques des accouchements de vos amies, de votre mère ou grand-mère. Chaque accouchement est différent et chaque perception d'accouchement est différente. Votre expérience sera de toute façon unique et réussirez à la vivre, le mieux posisble, à votre manière.

Envie d'en savoir plus sur l'accouchement ? Retrouvez tous nos articles !