La peur de l’accouchement

Malgré les progrès de la médecine, beaucoup de futures mamans ont peur de l’accouchement. Les angoisses sont souvent nombreuses. Et c’est bien naturel. Voyons ensemble comment vous rassurer et rationaliser l’arrivée de votre tout petit.

 


Peur accouchement

La peur de l’accouchement : une émotion légitime

La peur de l’accouchement peut survenir pour plusieurs raisons.

Tout d'abord, sachez que l'appréhension est compréhensible et qu'elle est partagée par toutes les futures mamans. Votre corps et votre esprit vous indiquent clairement l'anticipation du jour de naissance de votre enfant, ce qui est très sain.

Même si les raisons varient d’une femme à l’autre, ce sont souvent des femmes enceintes du premier bébé qui éprouvent cette peur de l’accouchement. Peur de l’inconnu, la crainte de souffrir, et puis les histoires d’accouchement de votre entourage qui viennent amplifier l’angoisse déjà présente...

Mais ce ne sont pas juste les nouvelles futures mamans qui peuvent avoir peur de l’accouchement. Même des femmes ayant déjà vécu l’expérience peuvent éprouver une certaine crainte à l’idée de revivre l’expérience, surtout si elles étaient mal préparées la première fois, ou que le premier accouchement s’est mal déroulé.

Afin de démystifier certaines peurs, pas toujours rationnelles, vous pouvez vous y préparer !

Comment se préparer ?

Afin de vous préparer au mieux et de vous rassurer sur votre accouchement, voici quelques étapes de bon aloi :

  • Se renseigner sur le déroulement réel d’un accouchement dans le but d’estomper les inquiétudes. En vous informant, par exemple, sur ce qui se passe avec votre corps durant la naissance, sur les différentes positions pour accoucher et les options qui s’offrent à vous pour soulager la douleur, ainsi que les positions pour soulager la douleur des contractions. De cette façon, vous vous sentirez plus à l’aise et aurez moins l’impression d’être dans l’inconnu.
  • Être bien entourée. Il est important de demander à vos proches et votre conjoint de vous accompagner durant la grossesse et votre accouchement. Ils seront vos alliés et un soutien de taille. Ils peuvent également contribuer à réduire vos peurs.
  • Faire un plan de naissance. Cela vous permet de vous préparer à l’avance, d’avoir une préoccupation en moins lorsque viendra le jour J. Pensez à bien indiquer ce que vous souhaitez et ce que vous ne souhaitez pas. Informez également votre conjoint de vos attentes et de vos volontés pour vous soutenir.
  • Suivre des cours prénataux. Cela permet d'offrir une approche personnalisée et non conventionnelle, afin de vous donner des outils mieux adaptés à votre personnalité.
  • Pensez aux méthodes douces, telles que l’acupuncture qui prépare le corps à l’accouchement. Ou bien l’accouchement dans l’eau qui est reconnu pour sa « douceur ». Il y aussi l'accouchement sous hypnose, le yoga qui donne des techniques de gestion de la douleur ainsi que la méthode epi-no pour vous éviter l’épisiotomie.