Quels sont les différents types d’accouchement ?

Lorsqu’on est enceinte, il est important de connaître les types d’accouchement auxquels on peut faire face. Babyfrance vous aide à décrypter les différentes méthodes pour donner naissance.


Quels sont les différents types d’accouchement ?
  • Accouchement par voie basse

Il s’agit de l’accouchement « naturel » par excellence. Qu’il soit pratiqué en maternité ou à domicile, le déroulé reste le même.

Le col de la maman commence à se dilater. Cette étape prend en moyenne entre 3 et 6h. La dilatation est accompagnée de contractions utérines qui sont, généralement, ni trop douloureuses, ni régulières.

Le col va par la suite s’effacer. C’est le moment où les contractions deviennent plus douloureuses et régulières. C’est à ce moment là du processus que la péridurale va être proposée à la maman afin de réduire la douleur des contractions.

Vient ensuite l’accouchement à proprement dit, le bébé naît par voie basse. La maman vivra ensuite la phase de « délivrance » avec l’expulsion du placenta.

  • Accouchement par césarienne

Il s’agit d’un accouchement avec extraction chirurgicale du bébé. On réalise une incision dans la paroi abdominale et l’utérus pour libérer le bébé.

Ce type d’accouchement va être réalisé sous péridurale (si la maman réagit bien au stress et n’a aucun facteur pouvant créer des complications pendant la procédure) ou sous anesthésie générale.

Ce type d’accouchement peut être pratiqué en cas de mauvais positionnement du bébé au moment de sa naissance, de risques graves pour la maman ou le bébé si un accouchement par voie basse est pratiqué mais aussi en cas de grossesse multiple.

  • Accouchement dans l’eau

Une méthode d’accouchement par voie basse un peu différente. Le fait de donner naissance dans l’eau va permettre au périnée de la maman d’être plus souple et donc entraîner un travail souvent plus rapide. Le bébé va passer, lors de sa naissance, d’un milieu aquatique à l’autre et donc être tout à fait dans son élément.

Du matériel spécial est à prévoir, que ce soit la baignoire ou le Doppler permettant de prendre les battements du cœur de bébé. Il faut aussi que la maman commence une préparation à partir du 5ème mois de grossesse pour prétendre à un accouchement dans l’eau.

  • Accouchement déclenché

On choisit de déclencher un accouchement lorsqu’il y a des signes de douleur de la part du fœtus. Certains cas sont aussi dû à un dépassement de terme important ou si la maman à des pathologies médicales spécifiques qui pourrait porter atteinte à sa santé ou celle de son bébé.

Comment déclenche-t-on un accouchement ? On utilise des comprimés ou du gel avec des prostaglandines que l’on insère directement dans le vagin. On peut également mettre une perfusion d’ocytocine à la maman, ce qui aura pour effet de déclencher le travail.

Il existe de nombreux autres types d’accouchements et de nouveaux font leur apparition avec les modes et les époques.

Il est important de rappeler que chaque accouchement reste différent et singulier. Votre projet de naissance peut vous porter tout au long de votre grossesse mais l’important, au final, est de garantir la bonne santé du bébé et de la maman.