7 sujets tabous autour de l'accouchement

Afin d'éviter une désillusion le jour de la rencontre avec bébé, voici 7 sujets tabous autour de l'accouchement ! De nombreuses femmes déclarent ne pas connaître les maux liés à l'accouchement avant de les vivre. Et vous ?

 


Sujet tabous accouchement

Jusqu’à 10 personnes avec vous en salle d’accouchement

Sujet tabou s'il en est, votre accouchement risque de ne pas être un moment intime. Surtout si vous accouchez à l’hôpital. La plupart du temps, il y a au moins 2 personnes pour vous faire accoucher.

Mais il suffit que votre accouchement soit un peu « plus compliqué » pour que vous voyez débarquer dans la chambre une dizaine de personnes. Pas de panique, ce sont des professionnels. Ne soyez pas gênée et concentrez-vous sur l’accouchement.

Les selles pendant l’accouchement

Oui, toute femme qui pense à son accouchement, pense aussi à la peur de se laisser aller pendant l'accouchement. Encore un sujet tabou... Vous savez quoi ? N’y pensez pas. De toute façon, cela arrive très souvent, et vous ne pourrez absolument rien faire pour l’empêcher.

Les médecins et sages-femmes y sont habitués. D’ailleurs, ils feront en sorte de faire disparaitre toute preuve « ni vu ni connu » pour ne pas vous mettre mal à l’aise.

L’épisiotomie

L’épisiotomie concrètement, c’est l’acte chirurgical qui consiste à inciser le périnée afin de faciliter le passage de bébé pendant l’accouchement. L’incision peut être plus ou moins grande selon le besoin, mais elle fait en moyenne 3 à 4 cm. Cette intervention est réalisée pour prévenir une éventuelle déchirure plus grave.

L’épisiotomie ne concerne que 20% des accouchements et ce sont le plus souvent pour des premiers bébés. Des soins spécifiques seront ensuite réalisés afin de permettre une meilleure cicatrisation. Il est important d’en parler avec la personne qui vous suit pendant la grossesse, si vous désirez à tout prix l’éviter. Certaines pratiques permettent de mieux se préparer et de réduire les risques d’épisiotomie.

La césarienne

Il peut arriver qu’un médecin annonce qu’il faut réaliser une césarienne. Quand bien même vous avez prévu un accouchement par voie basse, ou que tout c’est bien passé pendant la grossesse. Cela ne sert à rien de paniquer, cette pratique est très encadrée par un corps médical compétent.

Sachez que si on vous demande de le faire, c’est qu’il y a un risque soit pour la maman, soit pour le bébé. Posez des questions avant d’arriver à terme, afin de vous déstresser sur le sujet.

Un bébé peut venir téter directement

Après avoir poussé de toute vos forces pour faire sortir votre bébé, il est évident que vous voulez un moment de répit. Également de prendre le temps de souffler et de regarder votre bébé. Parfois, la nature en décide autrement. Il arrive que votre bébé ait une faim de loup en sortant du ventre et se dirige directement vers votre sein pour téter.

Pas de moment magique

Que ce soit des copines, à la télé, dans les journaux, tout le monde essaie de nous vendre le moment magique de la première rencontre avec son bébé. C’est le moment où tout le monde a des paillettes dans les yeux et se met à pleurer. Et bien sachez qu’il est possible que cela ne se passe pas comme ça.

Comme dit précédemment, vous venez de réaliser un effort énorme pour mettre au monde votre bébé. Vous y êtes probablement depuis des heures. Vous êtes fatiguée à cause des contractions, de la fin de la grossesse et de l’accouchement. Vous vous sentez transpirante et très observée. Ce n’est pas forcément LE moment pour éprouver cette sensation miraculeuse.

Pas de panique, votre bébé vous aime et vous aimez votre bébé. Cette sensation de lien si particulier avec l'enfant viendra plus tard ! Vous venez de donner la vie, soyez gentille avec vous et accordez-vous du temps !

Bébé est sorti ? Il reste encore des étapes...

Pas de panique là aussi, vous avez fait le plus dur. Cependant, ils reste encore quelques étapes pas très agréables.

Après l’arrivée du bébé vient la « délivrance » : le moment où il faut expulser le placenta. Il est aussi possible qu’il y ait quelques points à faire pour recoudre en cas de déchirure ou d’épisiotomie. Une sage-femme viendra après cette étape vérifier régulièrement s’il n’y a pas trop de sang qui s’écoule. Ce n’est pas le top, mais en réalité vous serez très occupée à observer ce bébé qui vient d'entrer dans votre vie.