Moxibustion et grossesse : qu'est-ce que c'est et comment ça marche ?

Votre bébé se présente par le siège ? La moxibustion est une méthode qui peut aider votre petit à se retourner durant votre grossesse. On vous explique comment !


moxibustion grossesse

Moxibustion et grossesse : qu'est-ce que c'est ?

La moxibustion est une forme de médecine traditionnelle chinoise à réaliser durant la grossesse. En effet, cela aide au déplacement des bébés qui se présentent par les fesses.

Pour ce faire, on utilise un bâton de moxa (appliqué lors de thérapies par la chaleur sèche), ressemblant à un gros cigare, sur un point d'acupuncture.

Ce point se situe généralement entre les orteils dans le cas d'une présentation du siège. Lorsque le bâtonnet d'herbes est brûlé, il devrait encourager bébé à bouger et à passer de la culasse (du bas vers le haut) à la céphalée (tête la première).

La méthode de moxibustion est considérée comme sûre et n'a pas d'effets secondaires indésirables. Son efficacité n'a pas été réellement démontrée. Cependant, si l'on combine cette méthode avec des séances d'acupuncture, le changement de position du fœtus a des chances de fonctionner.

La moxibustion est une technique simple. De plus, elle est sans danger pour le fœtus. En effet, on note entre 75% et 92% des fœtus se sont retournés grâce à cette méthode !

Comment ça marche ?

Il faut effectuer la moxibustion entre la 32ème et 38ème semaine de grossesse. De plus, privilégiez un endroit ventilé. Enfin, soyez assise et habillée confortablement pour que votre état d'esprit soit le plus serein possible.

Vous pouvez utiliser vous-même ces bâtonnets de moxa à la maison. En effet, il faudra le réaliser une fois par jour pendant environ 20 minutes. Il se peut que vous ayez besoin de réitérer cette pratique sur une dizaine de jours.

Remarque : avant de l'essayer, demandez conseil à un acupuncteur agréé et qualifié et à votre médecin. Enfin, prenez un rendez-vous en amont !

La moxibustion : une technique à éviter dans certains cas 

Il existe plusieurs cas où la moxibustion est à éviter :

  • si vous avez de l'hypertension artérielle
  • une grossesse gémellaire
  • malformations utérines
  • menace d'un accouchement prématuré
  • toute autre pathologie comme la pathologie fœtale, la pathologie maternelle et la pathologie placentaire.