La sophrologie : une méthode pour un accouchement plus serein ?

La pratique de la sophrologie serait une méthode de préparation à l'accouchement qui permettrait de vivre une grossesse positive et confortable.


La sophrologie : une méthode pour un accouchement plus serein ?

La sophrologie, en quoi ça consiste ?

La sophrologie est l’étude de la conscience humaine grâce à un ensemble de techniques et de méthodes à médiation corporelle. Cette méthode vise la conquête ou le renfort de l'équilibre entre nos émotions, nos cognitions (pensées, connaissances, croyances) et nos comportements. Mais permet également à chacun de trouver de nouvelles ressources en lui-même et d'améliorer sa qualité de vie.
Durant une grossesse, la sophrologie peut vous aider à visualiser votre accouchement de manière positive, en l’imaginant à l’avance. Mais elle peut vous permettre également à prendre conscience de votre corps mentalement et physiquement. Il s’agit d’un accompagnement physiologique et psychologique. Le but de la sophrologie est que vous parviendrez à mieux maîtriser vos émotions, afin de non pas subir l’accouchement, mais plutôt de le vivre pleinement.

Ses bienfaits durant la grossesse

Dans un premier temps, la sophrologie vous aidera à accepter les changements physiques (prise de poids, fatigue, maux de dos, etc.) et ainsi mieux vivre sa grossesse. De plus, anticiper de façon positive ce moment unique vous rendra plus sereine à l’arrivée du bébé.

Une méthode de préparation à l’accouchement

A partir du cinquième ou sixième mois de grossesse, vous pouvez débuter votre préparation à l’accouchement. Au court des séances, vous apprendrez à respirer en maîtrisant votre souffle, à vous relaxer et à relâcher toutes les tensions afin d’atteindre un état de demi-sommeil. Grâce à un travail sur votre respiration, gérez la douleur vous sera plus facile pour récupérer calmement entre chaque contraction. De plus, les phases de travail et d’expulsion seront également facilitées.

Renseignez-vous ! Dans le cadre d’une préparation classique à l’accouchement, vous pouvez bénéficier de huit séances remboursées par la Sécurité sociale. Voir selon les propositions de préparations à l’accouchement de votre maternité.

Nos astuces

- La respiration pour accompagner les contractions

Etape 1 : Fermez les yeux et prenez conscience de votre souffle qui entre et sort de votre corps.

Etape 2 : Gonflez bien la paroi abdominale en INSPIRANT profondément durant 5 secondes, Retenez l'air quelques instants et formulez une phrase ou un mot positif (je suis calme, sereine, détendue, apaisé...)

Etape 3 : Expirez à présent l’air contenu sur 10 secondes. En même temps, en pensez à des mots qui vous évoquent un sentiment de bien-être (confiance, quiétude, amour...).
Laissez-les se diffuser dans votre tête et votre corps.

A pratiquer 4 à 5 fois par jour, dans le mois précédent l'accouchement durant 3 à 4 minutes.

- L'automassage pour gérer vos émotions

Etape 1 : Afin d’éviter toute panique ou stresse à l’arrivée des premières contractions, disposez vos mains sur votre plexus solaire (situé entre les côtes au niveau du thorax au creux de l'estomac)

Etape 2 : Massez-vous le thorax de façon circulaire dans le sens des aiguilles d'une montre, puis dans le sens inverse, en partant du plexus solaire jusqu’à votre structure abdominale

Etape 3 : Visualisez votre plexus solaire comme étant une fleur de couleur jaune. Cette fleur, qui s’ouvre doucement, laisse évacuer la fatigue et le stress.

- Le balancement : un mouvement à faire en duo pour positionner bébé. Moments de complicité garanti !

Etape 1 : Debout ou assise, appuyez votre dos contre le thorax de votre compagnon.

Etape 2 : Votre compagnon doit placer ses mains sous votre ventre, juste au-dessus du pubis, les paumes bien à plat.

Etape 3 : Respirez de façon naturelle

Etape 4 : Votre compagnon doit à présent soulever doucement votre ventre, comme s’il voulait le tenir dans ses mains.

Etape 5 : Laissez aller votre poids vers l'arrière tout en détendant votre cou et votre tête.

De cette façon, cela aidera bébé à bien se positionner au centre du bassin et rendra les contractions plus tolérables.
A faire pendant 60 secondes autant de fois que vous le souhaitez.

Remarque : la sophrologie n’est pas une science, ni un traitement et encore moins un remède miracle, mais une méthode de relaxation et d’épanouissement de soi.