La sexualité après l’accouchement : comment ça se passe ?

Votre sexualité a changé pendant la grossesse et c'est normal ! Chaque femme se remet à son rythme, et il est naturel que le désir sexuel mette un peu temps à revenir.


sexualité après accouchement

Il existe de nombreuses raisons au fait qu’une jeune maman ne ressente plus, ou presque plus, de désir sexuel.

Des raisons physiques

La baisse du désir sexuel tire son existence d’un processus physiologique. En effet, après l’accouchement, la production d’œstrogènes chez la femme diminue. Ceci entraîne une sécheresse vaginale et donc une baisse du désir sexuel.

En dehors des problèmes de sécheresse vaginale, l’accouchement peut laisser d’autres séquelles physiques temporaires. Par exemple : une césarienne, l'épisiotomie, les cicatrices,… compliquent évidemment la sexualité.

De surcroît, la prolactine, hormone qui stimule la production de lait, s’affole après l’accouchement. Or, la production de cette hormone diminue le désir sexuel.

Des raisons psychologiques

Naturellement, un grand nombre de raisons psychologiques sont également à l’origine de ce phénomène.

La grossesse et l’allaitement ont de grosses incidences sur le corps d’une femme. Souvent, celle-ci aura tendance à se sentir mal dans sa peau et à ne pas accepter les changements qu’elle subit. Elle fait donc un blocage et ne se sent pas « belle ». Il faut avant tout que la maman fasse un travail sur elle-même, qu’elle apprenne à aimer son corps à nouveau. Pour cela, le papa joue évidemment un rôle primordial. En effet, après avoir vu son corps grossir pendant 9 mois, une jeune maman n’a plus la même perception de son corps. Pour certaines femmes, elles n'arrivent plus à reconnaître leur corps et à se sentir aussi désirable qu’avant.

Par ailleurs, l’arrivée d’un bébé chamboule la vie des parents. La maman est fatiguée et son bébé accapare toute son attention. Le sexe devient secondaire. Beaucoup de mamans confient se sentir « coupables » de penser à avoir des relations sexuelles alors que bébé est dans la pièce à côté. Elles ont également du mal à se concentrer pendant l’acte car elles sont à l’affût des moindres pleurs. La jeune maman doit s’habituer à tous ces changements.

Et puis, s’occuper d’un nouveau-né n’est pas de tout repos. Effectivement, entre les biberons, les couches et les pleurs, jour et nuit, la fatigue s’accumule. Au fur et à mesure, la fatigue s’estompera et elle acceptera de prendre du temps pour elle.

Pour celles qui ont vraiment du mal, confier bébé à un proche le temps d’une soirée est une bonne alternative. Cela permet au couple de mieux se retrouver.

Comment retrouver une sexualité épanouie après un accouchement ?

Si vous vous demandez comment retrouver une sexualité épanouie après votre accouchement, lisez donc cet autre article.