Perte de cheveux post-accouchement : dois-je m’inquiéter ?

Après une chevelure de déesse pendant la grossesse, il arrive souvent que les nouvelles mamans perdent leurs cheveux de manière importante après l’accouchement. Babyfrance vous explique le phénomène et vous donne certains remèdes.


Perte de cheveux post-accouchement : dois-je m’inquiéter ?

Le phénomène de perte de cheveux après l’accouchement, aussi connu sous le nom d’alopécie post-partum, existe chez certaines femmes (presque la moitié), 2 à 5 mois après avoir donné naissance.

  • Quels sont les facteurs de chute ?

La première raison de la perte de cheveux après l’accouchement est la forte diminution des hormones oestrogènes. Alors qu’elles augmentent pendant la grossesse, elles diminuent fortement après l’arrivée de bébé. Les cheveux qui auraient dû tomber « naturellement » pendant la grossesse finissent par partir tous en même temps après l’accouchement.

Le nouveau statut de maman est un rôle stressant. L’augmentation de stress que peut connaître une jeune maman peut également entraîner une augmentation de la perte capillaire.

Dans certains cas, une carence en fer peut également augmenter la chute des cheveux. Si vous êtes en manque de fer, consultez votre médecin pour limiter le problème.

  • Des solutions ?

Lors de cette période, les cheveux vont avoir besoin de vitamines et de kératine. N’hésitez pas à investir dans des soins de qualité pour redonner de la force à vos cheveux.

Des traitements locaux, à appliquer directement sur le cuir chevelu, contenant des vitamines B5, B6 ou B8 peuvent être de véritables alliés contre une chute capillaire massive.

Il est important d’également choisir un bon shampoing. Pour éviter de brusquer votre cuir chevelu, il est bon de miser sur des shampoings avec un PH légèrement acide.

Si vous vous sentez très stressée, prenez le temps de souffler. Vous angoissez ne pourra qu’avoir un effet néfaste sur votre chevelure. Prenez du temps pour vous détendre et accordez-vous des moments de relaxation.