Bien-être après l'accouchement : prendre du temps pour soi

Vous avez la chance de vivre dans une époque offrant des produits merveilleux pour mettre votre beauté et votre féminité en valeur. Si vous voulez être belle, vous le pouvez ! A chacune de trouver sa propre méthode, sa propre liberté... Se maquiller légèrement ou un peu plus doit rester un geste choisi et non subi.


Bien-être après l'accouchement : prendre du temps pour soi

Entre votre merveilleux bébé, votre conjoint, les tâches ménagères et le travail, il ne reste pas une seconde pour vous. Pourtant, pour ne pas passer à côté de votre vie, il est important de prendre des moments pour vous, rien que pour vous.

En fait, vous avez tellement pris l’habitude de vous occuper des autres (de votre conjoint, de votre bébé, du travail, du ménage, ...), que vous vous êtes oubliée... tout simplement ! La raison n’est pas le manque de temps mais le fait que vous ne vous êtes pas autorisée à prendre ce temps. En réalité, vos goûts sont guidés par vos devoirs plutôt que par le plaisir. Il est donc grand temps de stopper l’engrenage et d’arrêter de dire : « Je n’ai pas le temps ».

En osant prendre quelques instants pour vous, vous ne volez pas du temps à votre entourage. Au contraire : vous leur offrez une personne plus épanouie, plus riche et certainement plus agréable à vivre.

Ce moment rien que pour vous peut être la pratique d’un sport, des cours de cuisine, de musique ou simplement s’octroyer un bain chaud, un soin esthétique, un massage relaxant, une après midi shopping, une conférence, ou encore s’abonner à un journal ou à un magazine.

Restez fidèle à vous même ! Oser affirmer ce que vous êtes et ce qui fait votre personnalité est essentiel pour assurer la réussite de votre vie, de vos relations amoureuses et de vos amitiés.

Se réconcilier avec son corps

Dans les semaines et les mois qui suivent sa naissance, vous vous consacrez corps et âme à votre nouveau-né. Se laisser déborder par son bébé permet de fuir ce corps devenu un peu comme un étranger et de se réfugier derrière cette phrase si commode : « Je n’ai pas le temps ».

Prenez le temps d’écouter cette petite voix intérieur qui vous rappelle qu’il est temps de vous réapproprier votre corps en pleine transformation, ce corps qui n’est plus celui de la grossesse mais pas encore celui d’avant. Ne fuyez pas ce corps marqué de l’empreinte de la grossesse mais regardez-le avec l’amour et le respect qu’il mérite. Il faut accepter les kilos superflus, le ventre mou, les seins tombants, la chute des cheveux et vous dire : C’est « mon corps et je vais l’aider à se reconstruire ». C’est le prix de la réconciliation.

La reconstitution de votre identité corporelle va prendre quelques mois. Au terme de cette période, vous retrouverez un bien-être qui vous mènera sur le chemin d’unevie sexuelle épanouie. Tout l’enjeu est donc de se réconcilier avec son corps. Et en prenant le temps de vous occuper de vous, vous allez réapprendre à aimer ce corps qui a donné la vie, à l’accepter tel qu’il est et non tel que les autres ou la société voudrait qu’il soit.